Jour 45

– As-tu bien dormi ?, m’a demandé mon amie.
– J’ai dormi comme si j’étais à la veille de partir pour un séjour de six mois en Europe.
– Je vois. Tu as dormi comme j’ai dormi.
– Pour les mêmes raisons ?, ai-je voulu savoir.
– J’ai le sommeil naturellement difficile, a-t-elle répondu. Je dirais que je dors bien seulement une nuit par semaine. Toi, qu’est-ce qui t’a fait mal dormir ?
– Je dirais mon âge !
– Ton âge…
– Comme tu sais, j’avais mis mes patins, nos réservations imprimées et mon sac-à-dos dans l’auto, deux jours à l’avance. Pour ne pas les oublier. Puis, hier soir, j’ai préparé mon lunch. Plutôt que de le mettre au frigo, je l’ai déposé sur le tapis, devant la porte du garage, pour être certaine, encore une fois, de ne pas l’oublier. Je me prépare, en vieillissant, comme si rien n’allait de soi.
– Pour moi aussi, je trouve, c’est plus compliqué qu’avant de m’organiser pour une sortie différente des autres. Sans raison, remarque, puisque les choses à faire sont les mêmes qu’il y a dix ans !
– Après le lunch, je suis montée me coucher, avec mon téléphone dont j’avais besoin pour me réveiller. Une fois dans ma chambre, je me suis rendu compte que j’avais oublié le fil pour le recharger. Or, il était chargé à 100%, mais des fois qu’il se décharge comme par enchantement, je suis redescendue chercher le fil. Et là, une fois couchée, je me suis mise à penser, bien sûr, qu’il ne fallait pas que je l’oublie sur la table de chevet ! Au secours !
– En plus Denauzier n’est pas là pour t’aider, a commenté ma copine.
– Exact. Il m’aide beaucoup dans pareille circonstance, il me suit à la trace jusqu’à ce que je monte dans l’auto !
– En parlant d’oubli, a mentionné ma copine en étirant la tête vers mon tableau de bord, est-ce qu’il faut mettre de l’essence, j’aimerais partager les frais.
– Ça aussi, j’y ai pensé ! J’avais pas mal pensé à tout, en fait. C’est pour ça que je te parle de mon âge. Plus jeune, je me serais préparée à la dernière minute sans craindre d’oublier telle et telle choses.
– Comme si on devenait plus craintives, en somme.
– J’avais même déposé mes vêtements sur le dossier des chaises, dans la cuisine, c’est là que je me suis habillée ! Les combinaisons pour les jambes, le pantalon coupe-vent par-dessus, le sous-vêtement de laine directement sur la peau, puis une veste polar pas trop épaisse, puis le manteau. Cela m’a fait faire le tour de la table !
– Le masque, il ne faut pas l’oublier celui-là.
– En effet, et le mouchoir dans une poche pour mon gros nez qui coule tout le temps.

Nous portions chacune un masque, d’ailleurs, dans ma petite voiture qui nous a menées au Domaine de la forêt perdue, dans les environs de Trois-Rivières. Nous avons été un peu déçues, en ce sens que les sentiers de glace pour patiner sont moins longs que ce que nous avions imaginé. Mais le lieu est enchanteur, on circule à travers une forêt de conifères. Ça sent un peu l’attraction touristique avec un grand labyrinthe construit tout en hauteur pour les enfants, accessible en été, avec aussi les lamas et les chèvres des montagnes qu’on peut aller observer ici et là. Comme les sentiers pour patiner sont étroits, il a fallu garder notre masque. Au début, cela m’a déplu, mais j’ai vite réalisé qu’il gardait mon visage au chaud.

Comme un couteau a deux tranchants, tout le temps, ce n’est pas plus mal qu’on ait trouvé exigeant de nous préparer pour notre activité de patin, car nous sommes revenues, en fin de journée, très satisfaites d’avoir réussi pas tant notre sortie que notre défi !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s