Jour 135

Le 17 septembre, au lendemain de la visite à Montréal, je suis restée à la maison et je ne me rappelle pas de ce que j’ai bien pu faire, hormis bichonner les plates-bandes avant leur dormance. Je devais aller faire une randonnée à St-Côme avec ma cousine et j’ai dû décliner parce que j’étais trop fatiguée. Ça veut dire que j’aurai bichonné, mais à vitesse réduite. Le souvenir le plus net qu’il me reste de cette journée est d’avoir dû décliner une invitation, moi qui déteste dire non.
Le 18 septembre, c’est le jour de naissance de ma mère, aujourd’hui décédée, et le jour du mariage, il y a maintenant seize ans, de mon amie Thrissa. Je lui ai envoyé un petit mot à cet effet par WhatsApp. Ce 18 étant un vendredi, nous avons fait la route jusqu’au chalet où nous venons habituellement passer le week-end. Je ne peux pas dire que je m’en rappelle, mais il ne fait nul doute que c’est arrivé.
Le lendemain 19 je suis allée voir ma voisine. Et aussi le 20, je suis retournée la voir. Ah oui ! Cela me revient ! J’ai fait du ménage, principalement de l’élagage, pendant le week-end de ces 19-20. Je me lance dans cette opération à chaque changement de saison. Cela fait en sorte qu’hier le 24 septembre, quand nous sommes revenus au chalet, je l’ai trouvé propre et accueillant, un phénomène qui se produit trop rarement.
Le 21 était un lundi, jour prévu de vérification de mon RNI –Rapport normalisé international. Finalement, je ne suis allée faire tester mon sang que le lendemain mardi. Qu’est-ce qui m’a empêchée d’y aller le lundi ? La visite à l’improviste d’un beau-frère qui a occupé notre après-midi.
Le 22, donc, je suis allée à la pharmacie et j’ai exprimé au comptoir des ordonnances que je venais pour la vérification de mon RNI. La dame à laquelle je me suis adressée s’est tournée vers une pharmacienne et lui a dit que j’avais besoin d’être testée pour mon INR. A-t-elle pensé que j’intervertissais les lettres de l’acronyme, ou que j’exprimais ce dernier dans sa version francophone, mystère et boule de gomme.
Le 22 encore était jour de mon cours de dessin. J’en profite, comme je l’ai déjà écrit, pour faire quelques courses dans le grand Joliette, où a lieu mon cours. Cette fois, au nombre des courses, je suis allée à la bijouterie récupérer une bague qui avait besoin d’une soudure. La bague appartient à Emma. Elle a passé une partie de l’année dans mon portefeuille, dans le compartiment de la petite monnaie. Emma me l’a donnée, pour la faire réparer, lorsque je suis allée la voir en France, en janvier dernier. Ne sachant où la ranger dans mes bagages, je lui ai trouvé une place en compagnie d’autres spécimens métalliques moitié canadiens moitié européens. J’aurais dû laisser les moitié européens à ma fille mais je n’y ai pas pensé. En réalité, je pensais utiliser les moitié européens lors de ma prochaine visite en sol français, prévue en mai. C’était, on le comprend, avant que la Covid ne vienne tout chambouler. À chaque fois que, depuis, j’ouvrais le compartiment de la petite monnaie de mon portefeuille, je me disais qu’il fallait que je me rende, un jour, à la bijouterie faire réparer la bague. Ça y est, c’est chose faite, quelque neuf mois plus tard. Comme quoi le temps passe à une vitesse fulgurante et me laisse bien interdite, quand ce n’est pas stupéfiée, lorsque je me confronte à la difficulté de me rappeler de quelle manière il a été occupé.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s