Jour 196

Ma nouvelle invention murale avec branches et racines. Denauzier me suggère d’ajouter des feuilles. Chouchou aussi.
– Je pensais les représenter par des petites taches rondes, ai-je dit à mon mari. J’en mettrais beaucoup, en variant les nuances de vert. Il me reste à trouver une sorte de tampon, je ne veux pas utiliser un pinceau.
– Pourquoi pas dessiner des feuilles ?, a-t-il répondu. Les racines sont déjà surdimensionnées, les feuilles peuvent l’être aussi ? Pas besoin de dessiner des mini feuilles ?
Il n’a pas dit ce mot, « surdimensionnées ». Il m’a plutôt fait comprendre, par un mouvement de l’index arrondi venu s’appuyer sur le pouce, que des racines grosses comme ça (en me montrant l’espace vide à l’intérieur de son index arrondi), ça ne se peut pas, si on tient compte des branches et des troncs maigrichons que j’ai tracés.
– J’ai déjà lu quelque part, a-t-il précisé, que pour un arbre de cinquante pieds de haut, admettons, il y a le double de longueur de racines dans la terre. Après les premiers pieds sous terre, elles sont fines et deviennent des radicelles… Or les tiennes ne s’affinent pas (il n’a pas dit « Or »).
– C’est une idée, les grosses feuilles…, ai-je répondu. Je vais y penser.
Je n’y ai guère pensé, en fait, depuis que nous sommes arrivés au chalet vendredi dernier, mais je sais déjà que je vais me lancer dans les feuilles dès que je serai de retour à la maison, dimanche prochain, fête des mamans.
Retour à la maison. Je vais me sentir submergée par le travail à faire dehors, sur le terrain, le râtelage, le coupage de branches, le nettoyage, le mal de dos, en bas, à droite, quand je me penche et que je force… Je vais à nouveau me casser la tête, cette plante est-elle heureuse à la mi-ombre, devrais-je la planter ailleurs pendant que c’est encore le temps, avant l’arrivée de la chaleur ? Les arbustes seront-ils encore cette année ravagés par les scarabées du rosier ? Et où vais-je mettre le bidule à la phéromone qui est censé attirer les scarabées ?
– Tu ne penses pas qu’on devrait donner le contrat d’entretien de départ à une compagnie qui viendrait tout nettoyer ? Il ne me resterait qu’à entretenir pendant la saison ?, ai-je demandé à mon mari.
Il ne m’a pas répondu. C’est sa manière à lui d’exprimer qu’il va y penser. J’imagine qu’il est un peu tard, de toute façon, pour solliciter une compagnie là là, sans s’être inscrit l’automne dernier sur une liste de clients du printemps !
Archives. J’ai reçu cette semaine une photo sur laquelle j’ai quarante ans. Je tiens chouchou dans mes bras, elle a trois ans, elle est en maillot de bain, elle est maquillée au visage, comme si elle arrivait d’une fête à la garderie ou chez des amis (de la garderie !). Je me trouve incroyablement belle. Les cheveux fournis, tombant en une vague naturelle que je ne coiffais jamais, une vague épaisse, riche, abondante… J’ai envoyé la photo à mon amie, celle qui a le sens de l’écoute particulièrement développé, et elle m’a répondu que j’aurais pu paraître sur la couverture d’un magazine. C’est sûr qu’entre amies on se lance des fleurs, on se trouve tout le temps belles, on se dit des mots d’amour. Il faut que j’accepte de ne plus être belle, ou d’être belle autrement, avec des cheveux gris et ternes qui ne font plus de vague naturelle. Le pire, bien entendu, c’est que lorsque j’étais si belle, je ne me trouvais pas belle. Il y avait toujours ceci, cela qui clochait… Il faut que j’apprenne à m’aimer et à ne pas me comparer –aux jeunes et aux plus vieilles qui ont mon âge mais qui ont l’air encore jeunes, car il y en a. Ce n’est pas tant « Il faut que », mais plutôt « Je décide à partir de maintenant ». J’ai du chemin à faire. Mais ça vaut peut-être la peine d’essayer.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s