Jour 243

Gateau-promo--650x976

C’est en plein ça que j’ai acheté.

Malgré ce que j’ai écrit récemment, à savoir que je désire sortir le moins possible pour écrire le plus possible, je sors aujourd’hui, et je sortirai demain.
Aujourd’hui, sortie familiale. Une idée de mon frère Les pattes initiée il y a trois ans. Nous en voici donc à la quatrième édition. Une idée selon laquelle nous nous rencontrons les quatre frères et sœurs sans compagne ou compagnon, sans ami, sans personne d’autre que nous. Chacun apporte quelque chose à manger, pour le souper. Par les années passées, je prenais la peine de préparer un dessert, habituellement un gâteau, mais aussi un pudding au chocolat, une année, que personne n’avait voulu goûter. Cette fois-ci, m’appuyant, c’est le cas de le dire, sur mes entorses à chaque poignet, et bien que je n’aie plus aucun symptôme de ma chute, j’y suis allée pour un gâteau congelé de la marque K pour Katrine qui coûte assez cher, 17$ si je me rappelle bien. Ce gâteau est le quatrième que j’achète pour notre souper de ce soir.

plum pudding

C’est en plein ça que j’ai acheté (bis).

En arpentant lentement les allées du Métro, quelques jours auparavant, fidèle à mon habitude pour l’aspect de la lenteur, toujours à espérer dénicher des trésors en solde, je suis d’abord tombée sur un plum pudding en boîte, vendu à moitié prix, soit 9$. Il est écrit sur l’emballage qu’il faut mettre le gâteau dans un bain-marie pendant deux heures. Je me suis dit que ce serait agréable de m’occuper du gâteau pendant qu’on placoterait, tout en sachant qu’on ne se tiendrait pas dans la cuisine tant que ça, mais plutôt assis tout le monde sur le grand canapé du salon. L’événement a lieu chez Les pattes. Je pense que j’adore le plum pudding, mais j’en ai mangé tellement peu souvent dans ma vie que je ne suis pas en mesure de l’affirmer à 100%. La boîte est déjà sur la banquette avant de ma voiture, quoi qu’il en soit, prête à être transportée.
Or, en arpentant les allées du Métro quelques jours encore plus auparavant, en n’ayant pas les yeux en face des trous, pour ne pas avoir vu ces deux produits dont il vient d’être question qui étaient déjà disponibles en tant que soldes d’après Noël, j’ai aussi acheté deux gâteaux « préparés sur place » et vendus eux aussi au rayon des produits surgelés. Ils sont nettement moins attrayants, d’ailleurs ils étaient moins cher à l’achat, mais je sais pour en avoir mangé qu’ils sont quand même bons. Un est de forme rectangulaire aux framboises, l’autre de forme circulaire au caramel. J’ai vu celui au caramel en premier, qui est très petit.
– Ça va faire l’affaire, me suis-je dit, tout le monde, à notre âge, surveille ses quantités de glucides.
Bien sûr en même temps que je me disais ça, j’ai commencé à hésiter, et à me dire qu’on n’en aurait peut-être pas assez. Alors j’ai aussi mis dans mon panier celui, plus gros, rectangulaire aux framboises. Dès lors, j’ai voulu en retirer celui au caramel.
En bout de ligne, je vais arriver ce soir avec quatre gâteaux.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s