Jour 289

Sapin2019

Mon beau sapin.

Nous avons eu de la difficulté avec notre sapin de Noël. Denauzier l’a rapporté du pays d’en haut, dans les environs du lac Miroir. C’est un arbre sauvage et non pas cultivé de manière à être garni de branches fournies aux longueurs équilibrées. Il est haut, assez mince comme un être humain qui se maintient en forme sans embonpoint. Il n’est pas gracile pour autant, en un mot je le trouve beau. J’ai commencé par le garnir du haut, grimpée que j’étais sur l’avant-dernière marche de l’escabeau. L’espace généreux entre les branches m’a incitée à le garnir généreusement pour dissimuler le tronc. Et à tant le garnir du haut, il ne m’est plus resté de boules pour le bas !
– Tu vas manquer de boules, chérie, m’a dit mon mari en cours d’opération.
Sans tarder, il est allé vérifier s’il ne pouvait pas en trouver d’autres dans nos réserves, il en a trouvé qui provenaient de sa mère autrefois, je les ai toutes installées et malgré cela il en a encore manqué.
J’ai oublié de mentionner qu’avant que je m’occupe des boules, mon mari avait installé les lumières, en en mettant plus que pas assez. Il avait déposé les fils comme autant de guirlandes sur les branches, en tournant autour de l’arbre.
Le soir, nous nous sommes trouvé une course à faire pour admirer dehors, depuis la route, notre sapin éclairé. Nous avons alors constaté qu’il ressemblait à un amas informe. Il n’avait en rien la forme d’un sapin.
Le lendemain matin, Denauzier a recommencé l’installation des fils. Il est parti du sommet de l’arbre pour se rendre jusqu’au plancher, dans lequel il a vissé des crochets qui retiennent lesdits fils en les maintenant tendus. Je mentionne ici que nous avons installé le sapin dans notre véranda trois saisons, en ce sens que mon mari n’aurait pas choisi de trouer ici et là les lattes de bois de notre plancher intérieur de merisier.
Après le redo du mari, j’y suis allée pour le redo de la distribution des boules. J’en étais à la moitié de ma redistribution lorsqu’une amie est arrivée. Je devais continuer de m’activer pour ne pas avoir froid d’une part, et finir le sapin d’autre part. Elle portait quant à elle ses vêtements d’hiver et me racontait ses aventures sans sentir, comme moi, les extrémités lui glacer. Comme j’ai de la difficulté à faire deux choses à la fois, écouter mon amie et décorer le sapin, j’ai fini par arrêter là ma garniture, en me disant que j’y reviendrais plus tard, et nous sommes allées, elle et moi, acheter quelques petits cadeaux au village.
Je suis revenue plus tard au sapin, mais vite fait, d’où il ressort que l’apparence de notre conifère, cette année, est tributaire de mes amitiés.
Je suis en train de lire une plaquette dans laquelle l’auteur fait le récit de son périple en solitaire au pôle sud. Au début de l’aventure ils sont deux, puis l’un se blesse et l’autre poursuit seul. Alors qu’ils sont encore deux, ils se trouvent prisonniers de leur tente pendant treize jours en raison d’une tempête qui semble ne jamais vouloir finir. À la veille du onzième jour de la tempête, l’auteur dit à son partenaire :
– Nous serons demain le 11e jour du 11e mois de cette année 2011. En outre, nous en serons à notre 11e jour de captivité. Cela pourrait être un signe de quelque chose.
Or, ce 11e jour n’a été le signe de rien, la tempête a continué de se déchaîner.
Des fois ça marche, les signes, des fois ça ne marche pas !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s