Jour 373

L’été ne se prête pas à l’écriture en ce qui me concerne, cette année. Je suis beaucoup en déplacement, sur une patte, sur l’autre.
– Difficile de croire que tu as besoin d’une chirurgie cardiaque, m’ont dit mes amis de Québec, car je me suis rendue à Québec deux jours visiter mes amis.
– Je n’ai pas de symptôme pour l’instant, ai-je répondu. Mais je vais peut-être avoir le temps d’en développer, si j’en crois cette histoire qui circule dans les médias à l’effet que cinq ou six personnes sont mortes pour n’avoir pas reçu à temps une opération au cœur qu’elles attendaient de manière urgente, semble-t-il.
– Ah ! Les médias, a soupiré mon amie.
– Bof !, ai-je renchéri.
Ce Bof ! était lourd de sens mais je ne me suis pas lancée dans son explication auprès de mon amie qui n’est pas tellement patiente, qui le sait, qui le dit.
Quand j’ai rencontré le chirurgien, j’ai eu l’impression, et de même mon mari, qu’il était presque urgent que je sois opérée. Il nous a dit de lui téléphoner personnellement si nous n’avions toujours pas de nouvelles, dans le courant de la semaine, de l’hôpital qui devait nous transmettre des dates de rendez-vous pour des examens. Nulle nouvelle de l’hôpital ne nous est parvenue, bien entendu, alors j’ai téléphoné au chirurgien, j’ai parlé à sa messagerie vocale. Il m’a envoyé un texto pour m’informer, quelques heures plus tard, que je pouvais l’appeler, mais le temps que je reçoive son texto j’étais rendue dans le bois où je n’avais plus la possibilité de le contacter.
Les dates des rendez-vous nous ont été données un mois plus tard, en fait, et de manière chaotique. Une femme a téléphoné pour me donner une date, elle a retéléphoné pour changer la date. Puis, une autre femme a téléphoné pour vérifier si nous avions reçu une date. Entre ces trois appels, j’ai eu le temps de contacter ma coiffeuse pour annuler mon rendez-vous, qui tombait le même jour que le premier rendez-vous CHUM, qui, lui, a été déplacé, mais pas le mien chez la coiffeuse, etc.
Donc, lenteur de la grosse machine CHUM, et coordination difficile entre ses joueurs. Puis, cette histoire de gens qui sont morts pour n’avoir pas été opérés à temps. Ce genre de nouvelle m’excède, alors pour ne pas me laisser abattre je me dis Bof !, il faut mourir un jour. Il faut dire aussi que le discours de mon chirurgien était un peu contradictoire. Il m’autorise à me rendre en France début septembre aider chouchou à se trouver un appartement, et il me demande du même souffle de le contacter si je n’ai pas de développements à l’intérieur de quelques jours seulement pour mes examens préparatoires.
À ce jour, j’ai subi la fluoroscopie, et il semble que ça s’arrête là, à moins que lors de notre rencontre demain matin le 9 juillet, le chirurgien ne m’informe qu’il me faut passer aussi une imagerie, puis une deuxième échographie trans
œsophagienne, et peut-être même une coronarographie, autant d’examens qui ont été évoqués par le radiologiste qui m’a fait passer la scopie.
– Mon rôle, m’a-t-il dit, est de conseiller votre médecin quant aux autres examens qui pourraient l’aider à bien cerner votre problème. Mais il est possible aussi que la scopie lui donne toute l’information dont il a besoin.
– À mon avis, m’a dit mon mari, tu vas être opérée vers la fin de l’automne, je dirais un peu avant Noël.
– Donc en hiver, ai-je précisé. Qui se termine en mars…, ai-je ajouté.

 

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s