Jour 415

koala-camT15_0339_040

Un bébé sur mon dos.

En ces temps d’inondations, j’ai rêvé que les changements climatiques amenaient un problème qu’on n’avait pas vu venir : la migration en milieux habités, dans les zones situées au nord du globe, d’animaux sauvages provenant d’Afrique et d’Asie. Je parcourais en voiture la route que j’emprunte régulièrement pour aller faire des courses au village, et ce faisant je voyais courir des lions, des panthères, et sauter d’une branche à l’autre des animaux que je n’ai jamais vus, qui n’existent peut-être pas dans la réalité. D’autres animaux semblaient être nés de croisements entre différentes espèces, en témoignaient ces belettes à tête de koala et à grosseur de carcajou, qui sortaient la tête de leur terrier pour contempler l’étendue des dégâts, parce qu’il venait d’y avoir une énième tempête de pluie et de neige. Je n’avais pas peur, mais j’appréciais être en sécurité dans ma voiture, fenêtres fermées. Je remarquais qu’un animal était particulièrement présent, je tournais la tête à droite et à gauche et j’en voyais une dizaine. C’était celui à tête de koala.
– Cet animal semble avoir une nature curieuse à tant regarder partout, disais-je alors à mon frère qui venait d’apparaître à mes côtés.
Nous étions sur le point d’atteindre le logement que nous avons habité à Joliette, quand j’étais petite, situé sur la rue Ste-Angélique. Des gens y entraient, d’autres en sortaient, ce semblait être le branlement de combat là-dedans. Ces va-et-vient étaient causés par une espèce de chasse aux trésors, les trésors étant ici les animaux. Il ne s’agissait pas tant d’en attraper, que de pouvoir dire combien on en avait vu, et de quelles espèces. Je n’avais pas tellement envie de jouer, d’autant que la population qui s’intéressait à cette activité avait quarante ans de moins que moi. Je me trouvais « passée de mode » par rapport aux autres, mais mon frère voulait participer, alors pour lui faire plaisir, et ne pas me trouver éteignoir, nous nous mêlions aux autres. Je découvrais que cette chasse constituait finalement un excellent moyen pour les jeunes de se draguer, et il n’était plus tant question de dénombrer les espèces animales qu’on avait croisées, que de détecter les filles à son goût quand on était garçon, et de même de détecter les garçons à son goût quand on était fille. Je tentais de m’extraire du brouhaha en me faisant copine avec un garçon de peut-être douze ans, et ensemble nous attaquions la montée d’une pente escarpée, glacée et mouillée, une pente essentiellement grise et brune en raison de la glace fondante et de la boue.
– J’aime cet endroit, disais-je au garçon, j’aime le mariage des couleurs, mes couleurs préférées sont justement le gris et le brun.
– Tiens, tu as un nouvel ami ?, me disait alors mon frère, réapparu comme on peut réapparaître sans contrainte dans les rêves.
Je pensais qu’il parlait du garçon de douze ans, mais je me rendais compte qu’il faisait référence au koala qui s’était accroché à mon dos sans que je m’en aperçoive, et dont les poils du museau me caressaient la nuque tout d’un coup.
Mon premier mouvement fut d’avoir peur. Quand j’ai peur, dans ma vie éveillée, c’est mon centre émotif, à savoir le bas du dos, qui absorbe le choc, au point parfois que mon tronc se courbe de lui-même vers l’arrière, dans un spasme que je ne peux contrôler. J’étais sur le point d’être secouée par ce genre de spasme mais, me contrôlant, je me suis dit que, dans le fond, il n’y avait aucune raison d’avoir peur. Alors je poursuivais agréablement mon exploration des territoires inhospitaliers avec le koala qui se tenait à moi. C’est excessivement rare que je n’aie pas peur des animaux, dans mes rêves. Ils sont habituellement sources de menaces, susceptibles de m’attaquer. Je considère donc avoir fait un beau rêve la nuit passée, dans l’eau dégoulinante et les coulées de boue !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s