Jour 432

Pour créer de la fantaisie dans ma journée pensum, j’ai demandé aux participants de la soirée cabane à sucre de porter des vêtements à tissu carreauté. Certains ont joué le jeu, d’autres non. Pour ma part, je représentais deux personnes dans cette perspective : j’étais vêtue d’un chemisier à carreaux, et je portais par-dessus une veste cintrée à carreaux elle aussi. Dans les teintes de rose pour le chemisier, et de violet pour la veste cintrée. Tantine n’a pas de chemisier ou de chandail à motif de carreaux, mais je lui ai déniché un foulard que je ne lui ai jamais vu mettre, et qu’elle a accepté de mettre quand je le lui ai montré.
– Pourquoi est-ce qu’on fait ça ?, a-t-elle demandé.
– Pour la tradition. Quand on va à la cabane à sucre, il me semble qu’il faut porter des carreaux ?, ai-je présenté comme s’il s’agissait d’une vague réminiscence, en demandant au bon Dieu de me pardonner mon mensonge.
– Puisque tu le dis, fut la conclusion de tantine.
Denauzier portait des carreaux dans les teintes automnales d’un orange brûlé. Bibi, un chemisier un peu dans les mêmes teintes automnales, bien qu’il se soit agi d’un chemisier d’été, qu’elle a eu la solidarité de porter par-dessus son chandail à manches longues. Ma cousine était vêtue de rayures, mais son mari de carreaux.
Il est arrivé un imprévu qui m’a fait grand plaisir : les Pattes nous a invités à boire un verre chez lui, avant de nous déplacer à la cabane. Cela a nécessité un réarrangement du circuit automobile que j’ai décrit ce matin, réarrangement au terme duquel nous nous sommes retrouvés six personnes autour de la petite table ronde dans la cuisine des Pattes. J’ai profité de la présence de deux personnes que je ne vois pas souvent pour les prendre en photo. Une des photos, je trouve, est très réussie, ça aussi c’est un bonus à la journée pensum robotisé.
À la clinique vétérinaire, nous nous sommes fait expliquer qu’il faut d’abord examiner le chien, avant de lui prescrire un médicament. Donc, nous y sommes allées un peu pour rien, mais en même temps j’ai aimé flatter un gros chien, quand tantine, elle, a flatté un caniche que son maître tenait dans ses bras.
Après la clinique, et de retour chez tantine, nous avons eu un peu de temps pour jouer au Chromino. Tantine s’est servi des bonbons pour se donner l’énergie de gagner, mais ce n’étaient pas des bonbons au chocolat. C’étaient plutôt des bonbons de type gelée aux fruits couverts de sucre granulé.
Le clou de la journée fut une visite que j’ai faite, en vitesse, dans un magasin de Rawdon, pendant que tantine m’attendait dans l’auto.
– Madame, ai-je dit à la propriétaire, vous allez me trouver bizarre, mais je vous rapporte un chandail que j’ai acheté trop grand. Je ne vous demande pas de me rembourser, je veux seulement vous le rapporter. Je n’ai trouvé personne à qui le donner. S’il est trop grand pour moi, il est trop petit pour ma sœur, pour ma cousine, et pour une amie. On l’a toutes essayé, mais on ne l’a pas porté.
La dame, trop gentille, la repris en me faisant une note de crédit d’un montant assez élevé, car c’est un vêtement d’une marque qui coûte cher.
– Vous me faites un beau cadeau, lui ai-je dit, c’est mon anniversaire dans deux jours.
Au même moment, une cliente approchait pour venir payer un pantalon juste à côté de l’endroit où j’étais, devant la caisse.
– Excusez-moi, lui a dit la vendeuse –pas celle qui s’occupait de moi, une autre–, avant de répondre au téléphone qui sonnait, faisant par conséquent attendre la dame.
Une très vieille dame, menue, droite comme un i, haute comme trois pommes.
– Prenez votre temps, lui a répondu la dame. J’ai tout mon temps, a-t-elle ajouté. Pour le peu qu’il me reste, a-t-elle précisé.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s