Jour 434

Voici où j’en suis de mon programme de lecture. Au chalet, en fin de semaine, sous la lumière crue de nos ampoules LED, j’ai terminé les Mémoires d’une jeune fille rangée. J’ai lu Les belles images. J’ai terminé la biographie de Michel Legrand.
Les Mémoires se terminent sur la mort, à 22 ans, de la grande amie de Simone, à savoir Élisabeth Lacoin, surnommée Zaza. On trouve ici et là des articles peut-être farfelus sur Internet qui suggèrent que Zaza aurait été le grand amour de Simone, un amour d’adolescence, avant même qu’elle, Simone, se découvre bisexuelle. Les Mémoires se terminent donc sur la mort de Zaza, et sur les premières rencontres de Simone et de Jean-Paul. Je devrais écrire …les premières rencontres de Simone, Jean-Paul et Paul, car Jean-Paul était toujours accompagné, à l’époque, de son ami Paul Nizan. Cet aspect me plaît, que deux amis soient tout le temps ensemble. Je n’ai pas connu ça quand j’étais adolescente, ni jeune adulte.
Le livre qui suit les Mémoires, dans l’exercice autobiographique de Simone, c’est La force de l’âge. Je m’attends à y découvrir, d’entrée de jeu, comment Simone et Jean-Paul ont développé leur relation d’amour « nécessaire », et comment ensuite Jean-Paul a amené Simone à vivre aussi, et de part et d’autre, des amours « contingentes ». Ce bout-là me plaît moins, les amours contingentes. J’ai l’impression, vite fait, que c’est peut-être, avant tout, une extravagance intellectuelle. Catherine et Alain Robbe-Grillet ont fait pareil, en explorant en outre un volet sadomasochiste.
N’ayant pas La force de l’âge dans ma mini collection de livres, j’ai téléphoné tout à l’heure à la librairie de Joliette pour le commander. La jeune fille au téléphone était nerveuse, elle s’excusait de la lenteur de son ordinateur à trouver les résultats. J’ai eu beau lui dire deux trois fois que je n’étais pas pressée, cela ne l’a pas aidée. J’ai payé le livre à l’avance avec ma carte de crédit, et je devrais le recevoir dans une semaine. Je ne suis quand même pas pour commencer La force des choses, tome 1, que j’ai dans ma mini collection, mais qui vient après La force de l’âge. Cela va trop me mélanger. Je vais pour une fois respecter la règle, la règle chronologique. Je devrai aussi commander La force des choses, tome 2, en espérant que j’aurai encore envie de lire Simone quand je serai rendue là.
Pour ne pas quitter l’univers dans lequel me fait évoluer Simone, j’ai lu, au chalet, Les belles images, paru en 1966. Simone avait déjà 58 ans. Après les premières pages, je me suis rendu compte que j’avais commencé le livre. Je pensais l’avoir abandonné en cours de route, mais finalement, je l’avais lu au complet, sauf que… je ne m’en rappelais plus ! La même chose est arrivée avec Mayonnaise, d’Éric Plamondon. J’ai demandé à Oscarine, qui me l’avait prêté, si je pouvais le conserver un peu plus longtemps, ne l’ayant toujours pas lu. Quand j’ai ouvert le livre pour enfin le commencer, je me suis rendu compte que  je l’avais lu… et je ne m’en rappelais plus ! Au secours ! Les belles images, ça se lit pratiquement d’une traite, et je mentionnerai seulement que ce texte de fiction ne m’a pas tellement touchée.
Puis, pour rendre mon week-end dans le bois digne d’un rattrapage véritable, pour en finir avec les livres en attente, j’ai lu les derniers chapitres de J’ai le regret de vous dire oui. Le livre a paru à l’automne 2018, et je l’ai commencé à ce moment-là. Entre ce début de lecture et sa fin, Michel et sa grande amie Agnès Varda ont eu le temps de rendre l’âme !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s