Jour 443

Chaussure

Acrylique, crayons gel, vernis à ongles, papier 24"X18" sur fond de tapis gris foncé !

Hier je n’étais pas en forme. J’ai fait ce que j’avais à faire, mon double bénévolat, auprès de tantine en après-midi et de papa au souper, en me bottant le derrière pour avancer. Tantine était pas mal en forme, cela m’a fait plaisir. Plus elle est en forme et plus j’ai tendance à la taquiner. Ce fut un bel après-midi. Dans la chambre de papa, ce fut agréable aussi, ou disons facile, parce que j’étais assise et que je n’avais pas besoin de bouger !
J’avais vaguement mal à la tête, pas d’appétit, des douleurs diffuses un peu partout dans le corps comme lorsqu’on couve une grippe. C’est comme ça que je me sens quand je suis soit fatiguée, soit incommodée par une mini contrariété de santé non diagnostiquée.
Si ces inconforts se mettent à aller croissant, au fur et à mesure de mon vieillissement, parce qu’on dirait que c’est un peu ça qui se produit, je serai de plus en plus à même de comprendre un ami de Thrissa qui disait, à 93 ans : My body is killing me.
Il m’est arrivé souvent au fil des années d’aller travailler dans cet état comateux. Je me rappelle qu’une fois ainsi dérinchée (ou déwrenchée m’informe Wiki), il avait fallu que j’honore un dîner professionnel avec un collègue. Nous étions allés dans un restaurant asiatique où il avait ses habitudes. Parler, quand je suis dans cet état, requiert des efforts. Or, avec ce collègue bavard, je n’avais pas même eu d’espace pour placer trois mots, alors le dîner s’était avéré moins exigeant que je l’avais craint. Ce même collègue, des années plus tard, est venu me faire signe pour que je change de poste et me rende travailler dans son équipe. Il avait suffi d’une entrevue gagnée d’avance auprès de la conseillère des RH pour boucler l’affaire. C’est probablement mon grand sens de l’écoute –au restaurant asiatique– qui l’avait convaincu de me recruter !

gilet-long-femme-bio-hiver

Ça ressemble un peu à la veste que je portais, qui était brune toutefois, et d’égale longueur à l’avant comme à l’arrière.

Cette fois-là du dîner au restaurant au cours duquel je n’avais rien avalé, je portais une veste dont je cherche le nom, en arrière-plan dans ma tête, depuis que j’ai commencé ce texte. Il s’agit d’une veste de laine couvrante jusqu’à la mi-cuisse, sans attache d’aucune sorte, exit bouton et boutonnière, qu’on porte habituellement ouverte et tombante sur sa tenue. La veste n’a pas de col en tant que tel, mais elle est dotée d’un étroit panneau de la même laine replié sur le devant. Voir la photo ci-contre, en fin de compte ! Chez Simons on l’appelle la veste cardigan minimaliste, et ailleurs le long gilet pour femme… Je pensais qu’on pouvait aussi parler de veste chasuble, mais je suis dans les patates.
Je portais cette veste à ma manière, soit directement sur la peau, les panneaux croisés l’un sur l’autre et maintenus en place au moyen d’une large ceinture élastique à grosse boucle à l’avant. Mais, aussi, et c’est ce dont je me souviens le plus, je portais cette veste sur des collants opaques de couleur fuchsia… D’où il ressort que mon collègue universitaire ne se laissait pas déstabiliser par les tenues baroques de ses futures recrues !
Je pensais décrire dans ce texte l’état de bien-être qui s’est installé dans ma personne lorsque je me suis lancée dans le zen coloriage de mes petites masses, jusqu’à presque minuit, qui entourent la chaussure ci-dessus. Ce sera pour une autre fois.
J’adore le vif et joyeux résultat.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s