Jour 458

Je salue quand même mon intuition, mes mini connaissances, peut-être un peu ma sensibilité, quand j’ai sélectionné Maxim, des trois grands interprètes violonistes que j’ai écoutés ce week-end, sur la base qu’il est le plus expressif. Le plus expressif et le plus solide, ai-je envie d’ajouter aujourd’hui, maintenant que je le connais depuis trois jours ! Ce que j’appelle la solidité, c’est la résultante de plusieurs ingrédients mélangés dans la même jatte : l’assurance, l’expérience, la technique infaillible, le goût du risque, une dose de ludisme dans le sens de savoir jouer avec les limites, sans jamais amener l’auditeur à se sentir inconfortable. L’auditeur est confortable tant qu’il sent qu’il peut se reposer à 100% sur la maîtrise du musicien. Toujours est-il que je salue mon flair parce que je ne savais pas encore que j’avais affaire au musicien qu’on dit être le plus grand violoniste au monde !
Fiou ! Ça doit être lourd à porter comme réputation. C’est pour ça que je suis un peu rassurée d’apprendre qu’il s’est cassé, qu’il a craqué sous l’effet de la pression, et qu’il s’est reconstruit, car il me semble qu’on est plus solide et plus riche une fois qu’on s’est cassé et reconstruit. Pendant la période qui a précédé la chute devant l’amener à la cassure, il devait être bien malheureux parce qu’il n’était certainement plus lui-même. J’écris tout ça comme si je le connaissais et que je témoignais des souffrances qu’il aurait traversées… je suis une cocotte groupie exaltée.
Il ressemble un peu à Richard Bohringer –dont je ne connais absolument pas le parcours artistique, mais que j’ai déjà croisé dans une petite rue de l’Île Saint-Louis. Il m’avait regardée, arrivé à ma hauteur, parce que je portais un épais foulard rose sur la tête et ça devait quand même attirer l’attention.
Le violon de Maxim a été fabriqué en 1747, un Stradivarius. Les violons, ça ne fonctionne pas de la même manière que les motoneiges : mon mari, qui vient de s’en acheter une nouvelle, ne tarit plus d’éloge sur la modernité, la fiabilité, l’efficacité et la souplesse de sa machine, rien à voir, m’a-t-il dit, avec les modèles puant l’essence conçus il y a dix ou quinze ans, quand la technologie était moins avancée. Pour les violons, c’est le contraire, plus c’est ancien mieux c’est, il ne semble pas y avoir de technologie qui entre en ligne de compte. Je me suis demandé, dans cette veine, si l’enseignement de l’instrument était demeuré le même à travers les années. Et si on joue aujourd’hui du violon comme on en jouait en 1900 ? Jean Sibelius jouait semble-t-il jour et nuit sur son violon, quand il a composé ce concerto que je commence à connaître par cœur. Jouait-il avec le même niveau de virtuosité que les musiciens prodigieux d’aujourd’hui ? En fin de compte, un concerto, c’est une série de notes. Y a-t-il une manière différente d’enchaîner ces notes aujourd’hui qu’il y a ne serait-ce que cinquante ans ? J’en parlerai à Ludwika à notre prochaine rencontre.
J’ai déjà écrit, à propos de Melody Gardot et peut-être aussi à propos des chanteurs de Pentatonix, que j’adore quand on entend les instrumentistes ou les chanteurs prendre leur souffle avant de se lancer dans un long trait musical. Même chose pour Maxim, j’adore quand il prend son souffle, je l’entends très bien depuis hier soir, alors qu’à mes premières écoutes, il y a deux jours, je ne discernais pas cet aspect.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s