Jour 575

savLiqNoirJe vais bientôt rentrer mes plantes car les températures avoisinent 0°C la nuit. Je vais leur faire vivre un traitement choc avant de les rentrer, compte tenu de la cochenille farineuse qui les a contaminées presque toutes. Dans un litre d’eau, ai-je lu sur Internet, on mélange une cuillerée à café d’huile, une d’alcool, une de savon liquide noir. On vaporise les plantes quatre jours de suite.
– Avez-vous du savon liquide noir ?, ai-je demandé au pépiniériste, celui qui m’a dit que mes cheveux ressemblaient à ceux de Fifi Brindacier.
Je pensais que le pépiniériste était susceptible de vendre ce produit dans la section des insecticides bio, non nuisibles pour la planète et pour les humains qui vivent dessus.
– Tu vas trouver ça à la Coop, à Joliette, m’a-t-il répondu sans hésiter.
– Avez-vous du savon liquide noir ?, ai-je demandé au vendeur à la Coop, à Joliette.
– Tu vas trouver ça au magasin Sany, le spécialiste des produits nettoyants, à côté du restaurant Cora, m’a répondu le vendeur.
– Donc je continue jusqu’à la rue St-Charles et je suis rendue ?, ai-je voulu m’assurer.
– En plein ça, a-t-il répondu.
– Avez-vous du savon liquide noir, ai-je demandé au vendeur du magasin Sany, en ayant la conviction qu’il n’en avait pas et effectivement il n’en avait pas.
– Je te dirais d’essayer à l’Arc en Vrac, sur Manseau, m’a répondu le vendeur.
J’entre à l’Arc en Vrac, c’est un magasin où j’aime fouiner, à cause de l’odeur propre aux magasins d’alimentation naturelle, une odeur d’encens mélangée à des odeurs d’huiles essentielles. J’ai fini par demander à la vendeuse, cette fois c’était une femme derrière le comptoir, si elle avait ledit savon.
– Nous venons d’en recevoir !, s’est-elle exclamée, il suffit de le trouver dans les boîtes qui viennent d’être livrées.
Le savon se trouvait dans la première boîte ouverte par la vendeuse. Il se vend quand même assez cher, autour de 25$, mais comme il est très concentré, il peut durer longtemps.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s