Série vestimentaire – SV10

DSC_5397

Pull vieux rose avec motif de plumes brodées.

Je récapitule. Je suis un peu perdue à cause de l’interruption de Pâques. J’ai perdu le fil. Le fil du tissu. Le fil des vêtements et des événements. Le fil du temps. Le fil de presse. Presser les fils du tissu. Presser le citron. Presser le pas. Papesse.
Jour 9 du défi, j’ai porté le chemisier rose et noir à motif géométrique en après-midi pour aller marcher jusqu’au village d’un bon pas. Celui dont je ne sais pas, comme pour tous mes autres vêtements ou à peu près, si je l’aime, s’il me fait bien. Mais comme je suis revenue de ma promenade au sec, bien qu’ayant transpiré, selon ma résolution de porter dorénavant des fibres synthétiques quand je fais de l’exercice, j’ai décidé que j’aimais ce chemisier et que j’allais dorénavant le porter sans me poser de question.
Jour 10 du défi d’aujourd’hui, voici un pull qui a la particularité de ne pas se retrouver en milliers d’exemplaires dans les chaînes des magasins, bien qu’il ne soit pas non plus une exclusivité. Il n’est pas mis en valeur sur la photo, de par sa couleur pâle sur fond encore plus pâle du mur. Tantine me dit qu’il est féminin et que je devrais le porter plus souvent. Est-ce que je l’aime ? Un peu, je dirais, il est confortable. Mais la jupette à plis qui en constitue la partie inférieure n’est pas facile à porter. Elle laisse entrevoir la bordure à la taille de mes pantalons quand je soulève le moindrement les bras. Encore un vêtement qui requiert le port du legging.
Jour 11 du défi, donc demain, paraîtra en ces pages illustres le chemisier dont je dis qu’il me fait penser à une guidoune.
Ce vêtement d’aujourd’hui a été acheté sur l’avenue Monkland, à Montréal. Les mots Passione Moda sont imprimés sur l’étiquette à l’encolure intérieure. J’ai donc pensé que mon vêtement était originaire d’Italie. Mais Passione Moda est aussi le nom d’une boutique située dans un canton suisse où on parle allemand. La ville où se trouve cette boutique s’appelle Neuenhof. Et Neuenhof semble se traduire en français par Argovie. On dira de mon tricot à plumes brodées qu’il nous fait voyager. Sans compter qu’il a été fabriqué, bien entendu, en P.C.R. En P.C.R. ? Bien oui, et sans surprise, en People’s Republic of China.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans SV, est marquée , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s