Jour 697

md19662599335Mon mari vient de quitter la maison pour quatre jours. Il est parti faire de la motoneige avec ses amis à la Manawan. À peine est-il parti que je m’empresse de me mettre en mode création devant mon ordi, un café à mes côtés. Depuis que nous chauffons au bois dans la salle de séjour au moyen d’un poêle à combustion lente acheté en décembre dernier, mon bureau est moins bien chauffé, alors je me suis installée à la table, immense, de notre salle à manger. Salle à manger et salle de séjour constituent une seule grande pièce dans laquelle nous passons le plus clair de notre temps. Derrière moi mijote une soupe de céleri-rave. J’en ai servi une à Noël, au clan Longpré, qui a eu beaucoup de succès. En fait, j’hésite entre utiliser le céleri-rave en train de mijoter pour en faire une soupe, encore, ou une purée.
À côté de moi, donc, un café, et à côté du café un numéro de la revue Elle Québec dans lequel j’ai trouvé une faute d’orthographe. Il me semble que ça arrive rarement. Je désire en faire part au comité de rédaction, et pour ne pas oublier de le faire j’ai mis la revue à côté de moi. Ça se pourrait aussi que ce que je pense être une faute d’orthographe soit une nouvelle manière d’accorder, de conjuguer, alors bien sûr je vais prendre la peine de d’abord vérifier.
À côté de la revue, le CD intitulé Silence –et surtout le livret qui vient avec– de Fred Pellerin, parce que je veux lire les paroles de ses chansons et savoir qui a fait les arrangements. Il est multi-instrumentiste, Fred : voix bien sûr, harmonica, guitare acoustique, classique, banjo, mandoline.
À côté du CD, quatre livres inscrits au programme de mon long week-end seule : Couples de John Updike; Feux de position de Tristan Malavoy; L’enfance d’un lac de Pauline Harvey; et Devenir vieux d’Étienne Lalonde.
Couples est un roman américain épais traduit en français dans la collection Folio, ça fait des années qu’il traîne dans ma bibliothèque et qu’il se fait déménager au fur et à mesure de mes changements de vie. Certains livres sont intéressants à lire dans un contexte précis, je trouve. Ce fut le cas de Paris est une fête, d’Ernest Hemingway, auquel il a été fait référence dans les médias lors de l’attentat au Bataclan, et que j’ai lu à ce moment-là. Couples était peut-être attrayant au moment où je me le suis procuré, j’étudiais alors au baccalauréat à l’Université Laval. Il en a peut-être était fait mention dans un de mes cours, ou alors, comme ça arrive le plus souvent, je l’aurai acheté sur un coup de tête. Mais avec les années les pages ont jauni, mes yeux se sont affaiblis, alors je trouve que les caractères, bien que je porte maintenant mes nouvelles lunettes, sont bien petits. Lire petit et jauni est plus forçant que lire sur du flambant blanc.
Feux de position a été publié en surfant sur le succès du Nid de pierres, quant à moi, et j’ai hâte de l’avoir terminé, il ne me reste que quelques chroniques à lire. D’ailleurs, je n’ai pas été séduite par le Nid de pierres, mais Bibi si. J’ai voulu lire les Feux de position pour découvrir comment Tristan Malavoy aborde des sujets de société, quel angle il adopte, quel éclairage il ajoute. J’ai pris le livre dans mes mains, à la librairie, en me disant qu’un jour j’allais peut-être vouloir, moi aussi, aborder des sujets de société sur mon blogue. Ça m’étonnerait que ça arrive, à bien y penser.
Les deux autres livres m’ont été donnés par l’éditeur des Herbes rouges. J’ai commencé le roman de Pauline Harvey il y a longtemps, je suis rendue semble-t-il à la page 45, où se trouve un signet, le papier est encore bien blanc et les caractères assez gros. J’espère le lire. Pour le recueil de poésie, ce sera difficile. Habituellement, les mots des poèmes glissent sur moi sans m’atteindre, à moins qu’ils ne soient chantés, comme les chante Fred.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s