Jour 773

– Allons voir papa !, me suis-je exclamée.
Nous étions à un carrefour, Pattes d’ours sur sa moto, Denauzier et moi sur la nôtre. Au hasard des tournaillages pour le seul plaisir de nous promener, il faisait tellement beau, c’était hier soir, nous avons abouti à une pancarte qui donnait 8 km, à gauche, pour atteindre St-Jacques. Mais curieusement mon mari a tourné à droite et nous nous sommes retrouvés à St-Gérard-Magella. De là, Pattes nous a montré la direction pour aller à St-Jacques, tout en vérifiant que je voulais vraiment aller voir papa.
– Tu en arrives, tu y étais cet après-midi, m’a-t-il dit. Je ne vois pas pourquoi tu veux y retourner !
– Pour le fun !, ai-je répondu sans réfléchir, comme s’il pouvait y avoir une once de fun dans les visites que nous lui faisons.
– Pour que tu puisses venir avec nous, ai-je corrigé, tu travailles le jour et tu ne peux pas te libérer facilement, et en plus ce serait la première visite pour Denauzier. Et nous sommes si proches, dans dix minutes on y est.
– Même pas, a répondu les Pattes, en repartant pour qu’on le suive.
Quelques minutes plus tard, après avoir stationné les engins et enlevé nos casques, nous entrions dans la grande salle où se donnent les repas. Papa était à la même table que celle que je lui connais, avec trois femmes dont une, élégamment maquillée, qui ne semble pas malade, et une qui semble terriblement malade.
Les pantalons de papa, pour une raison que nous n’avons pas tenté de connaître, étaient en un tas à ses pieds. Voyez ici les interprétations possibles : dans l’après-midi, j’avais remarqué, avec mon sens non pratique, que les pantalons étaient bien trop grands et j’avais dit à papa qu’il avait beaucoup maigri. Les Pattes, qui a le sens pratique, en voyant les pantalons, s’est empressé de les ramasser pour en vérifier la taille : 38.
– Papa fait du 32 au maximum, a dit mon frère. Et peut-être plutôt du 30. Ce n’est pas étonnant que les pantalons soient trop grands !
Il faut dire que lorsque mon frère entre quelque part, on ne passe pas inaperçu. Il est très grand, beau, parle fort et gesticule en masse.
– Sans blague, a poursuivi les Pattes alors que nous nous rendions avec papa dans sa chambre, ces pantalons-là sont même trop grands pour moi.
– Essaie-les !, ai-je proposé, juste pour voir mon frère avoir l’air fou avec des jambes de pantalons qui lui arriveraient au-dessus des mollets.
Il les a essayés, en fait il a essayé trois paires de pantalons qui étaient toutes trop grandes pour lui. Papa le regardait faire et devait bien se demander qu’est-ce qui se passait de si bruyant et de si énergique dans sa chambrette. Il a dû penser qu’un tsunami était en train de virer sa chambre à l’envers. Il est rendu tellement faible qu’il ne peut plus partager de moments avec nous. Nous l’épuisons.
À trois reprises, la dame maquillée qui n’a pas l’air malade nous a dit, alors que nous nous étonnions des pantalons trop grands autour de la table où se trouvait papa, à trois reprises elle a dit :
– Ça va passer.
Elle me regardait et répétait Ça va passer. Se rappelait-elle qu’elle m’avait vue pleurer ? Voulait-elle m’encourager ? Passe-t-elle son temps à dire aux étrangers Ça va passer ?
Quand nous avons quitté la chambre de papa, il essayait de démêler les événements auxquels il venait d’assister en jonglant avec les mots qui étaient sortis de nos bouches : 32, 38, 30, 34, 38…

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Jour 773

  1. Marielle dit :

    touchant…
    xx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s