Jour 855

pc_gwp_sp17_1_headerComment ça se fait que je ne lâche pas prise plus facilement ? Depuis toujours, je suis fascinée par les primes qui nous sont offertes aux rayons dits de la beauté. Les primes d’autrefois Eaton aux comptoirs des parfumeurs. Les primes de maintenant Pharmaprix dont je bénéficie grâce à ma carte Optimum. Je ne me maquille même pas, je me parfume à l’occasion, je me frise les cheveux archi rarement. Je n’applique pas de vernis sur mes ongles. Mais je suis fascinée par les primes. J’ai souvenir d’un trajet en voiture Montréal-Joliette, j’avais tout juste trente ans. Il me semblait essentiel de décrire à Bibi, par le menu détail, les produits avec lesquels j’allais pouvoir m’amuser qui m’avaient été offerts en retour d’un achat de peut-être seulement 35 $ à l’époque auprès de la grande dame Estée Lauder. Nous étions dans la vieille voiture qui était la leur, à Bibi et à son mari, le mari était au volant. Je m’entendais parler de poudre libre et de mascara en me demandant qu’est-ce qui m’intéressait tant là-dedans, mais j’en parlais pareil. Bibi faisait peut-être semblant de trouver ça palpitant. Le mari devait avoir pris l’habitude de ne pas écouter mes propos extatiques.
Je n’ai presque jamais utilisé de poudre libre parce que j’ai souffert d’acné jusqu’à l’âge de 32 ans. À 32 ans, une dermatologue m’a orientée vers un traitement ultra puissant à la vitamine A, l’Accutane, qui a eu raison de mes pustules, mais qui a rendu ma peau tellement fragile qu’il était hors de question que j’applique autre chose, sur mon visage, que de la crème de jour ultra-nourrissante.
Récemment j’étais à Montréal et bien entendu j’ai voulu aller fouiner au Pharmaprix de Côte-des-Neiges pour y découvrir, d’autant que nous approchions de la fête des mères, les primes qui étaient en cours. Il n’y en avait pas ! Pas de prime à l’approche de la fête des mères ? Impossible. Je me suis adressée à une vendeuse du comptoir beauté qui a confirmé l’absence de prime mais qui a voulu m’orienter vers des achats en ligne sur Internet. Pas de prime ? Impossible. Je me suis rabattue sur une prime ancienne qui venait dans un sac bleu, qui était décrite comme une prime de luxe d’une valeur de 238 $ qui contenait toute une kyrielle de produits dans des formats d’essai. La vendeuse ne voyait pas de quelle prime je parlais.
– Elle était en cours au mois de mars, ça doit bien vous dire quelque chose ?, ai-je insisté en déplorant ne pas avoir sauté sur l’occasion pour me la procurer.
Sauter sur l’occasion, dans ce contexte, signifie acheter pour 125 $, ou plus.
– Je n’ai besoin de rien dans tout ça, m’étais-je dit, en mars, tournant autour du sac.
Or, plus d’un mois plus tard, j’y pensais encore ! Je suis même allée, je l’avoue et je m’en confesse, au Pharmaprix de Joliette vérifier si, après avoir été en circulation dans un Pharmaprix à haut volume ouvert 24 heures, le beau sac bleu ne pouvait pas être offert dans les Pharmaprix des régions, moins fréquentés. Nenni.
La vendeuse de la galerie beauté qui n’avait aucune idée de ce en quoi consistait le beau sac bleu à poignées que je lui décrivais, a eu pitié de moi et m’a donné, pour me consoler, un échantillon du parfum Mon Guerlain. Je m’en suis vaporisé un jet, hier, dans le cou. Denauzier, habituellement insensible aux parfums, ou alors trop sensible en ce sens qu’il ne les aime pas et qu’ils lui donnent mal à la tête ou qu’ils le font éternuer, a passé la soirée à me frôler le cou tellement il a aimé.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s