Jour 888

Transformation de Fertilité en Amphore romaine.

Transformation de Fertilité en Nature morte à l’amphore romaine.

Voici ma toile dans sa deuxième vie. Le résultat photographié est peut-être plus intéressant que la toile elle-même, mais j’aime quand même ma toile remaniée. Maintenant que j’ai fini d’y retoucher, elle a retrouvé sa place, sur un mur étroit de notre chambre à coucher. Il faut dire que j’ai trafiqué un peu ma photo en augmentant l’effet de contraste, de même que j’ai appliqué un voile sur l’ensemble de la photo qui porte le nom de Zeke. Le voile donne une teinte jaune lime, il me semble, au fond d’artères et de viscères, à l’arrière-plan à gauche, pour ceux qui se souviennent que j’ai peint cette toile pas longtemps après ma chirurgie cardiaque, en août 2013. Je sais que Zeke peut être compris comme le diminutif de Ézékiel, un prophète de l’Ancien-Testament, parmi plusieurs possibilités, parce que, plus près de nous, quelques Zeke ont été des sportifs reconnus, des personnages de films, ou encore les musiciens d’un groupe punk. Wiki m’informe que ce prénom signifie « Que le Seigneur le fortifie ». Je n’arrive pas à faire le lien entre le nom du voile et l’effet qu’il produit sur ma toile.
J’aime le bandeau gris qui apparaît en bas, on dirait un tissu diaphane, lui aussi de la famille du voile, sur lequel ont été imprimés des motifs de forme arrondie, ni fleurs, ni cercles, des motifs que je ne me suis pas permis de retoucher, un coup de pinceau et puis voilà. J’aime aussi les trois lignes qui traversent l’amphore dans le sens de la hauteur, qui peuvent faire penser à des craques parcourant la terre cuite dont est fabriqué l’objet. J’aime l’anse, bien dessinée, bien solide, presque virile. J’aime la disproportion en ce sens que l’amphore apparaît immense, à l’avant-plan. J’aime la rencontre des trois motifs, à savoir les cercles fragiles du bandeau gris en bas, les feuilles de chêne plutôt équilibrées qui parcourent la surface de l’amphore, et les artères et viscères d’origine. Les artères et viscères constituent un motif très appuyé, foncé, chargé, compliqué. Les feuilles de chêne sont au contraire estompées, aux trois-quarts cachées par une épaisseur de brun mélangé à du rouge vin que j’ai appliqué, ce mélange de couleurs, avec mes doigts en me dépêchant car l’acrylique ça sèche vite. J’ai versé un peu d’eau pour m’aider. J’aime enfin la tentative de motif que constituent les formes arrondies, comme si j’avais tenté de couvrir la portion grise et que je m’étais interrompue en cours de route, pas convaincue du bien-fondé de mon action, pas convaincue de l’intérêt qu’apportait un troisième motif, pas convaincue de rien, finalement, alors qu’il est possible, telle que je me connais, que ce soit cette partie non aboutie qui devienne ma préférée dans l’ensemble de la toile, à plus ou moins long terme.
Je ne peux pas croire que cette toile a fait partie bel et bien de ma première exposition –il y a trois quatre ans ?– dans sa version initiale avec ligne reproduisant le profil d’une femme enceinte.
Interrompant l’écriture de mon texte, je suis montée tout à l’heure voir ma toile dans notre chambre, bien que j’aie déjà atteint mon défi de 10 000 pas, je suis montée juste pour aller la voir, pour le plaisir.

Enregistrer

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s