Jour 918

francois-truffaut-nathalie-baye-day-for-night

François Truffaut (chemise à manches longues retroussées au-dessus des coudes) avec Nathalie Baye lors du tournage de La nuit américaine, 1972.

-Que vous inspire cet homme qui accepte de se faire couper en rondelles ?, serait la première question que me poserait Mélina, ma psychanalyste autrefois.
– À cause du physique, il me fait penser à François Truffaut. On oublie le conseiller de la banque d’une insipidité totale et mon gynécologue qui aime la vie.
– Pourquoi précisez-vous Qui aime la vie ?
– Parce que pour accepter de se faire trancher en rondelles, il ne faut pas trop l’aimer. Il faut être soit dépressif, soit kamikaze, soit atteint d’une certaine forme de maladie suicidaire.
– Diriez-vous que cet homme suicidaire, comme vous le dites, vous aime ?
– On ne le ressent pas vraiment dans mon rêve. Il est entièrement au service de sa cause, je dirais, coûte que coûte. C’est sa passion pour la cause qui prend le dessus, je pense.
– Quelle cause ? Vous êtes en guerre, dans ce rêve, m’avez-vous dit. Une cause politique ?
– Je préfère penser que, tant qu’à faire un lien avec François Truffaut, cet homme de mon rêve est passionné par l’art pour lequel il est né, par la forme d’art qu’il pratique depuis tout jeune, quand il avait encore la couche aux fesses, si vous me permettez l’expression.
– L’art pour lequel on est né. C’est intense. C’est une dévotion. C’est un don de soi absolu.
– C’est normal !, m’empresse-je d’ajouter. C’est ça la vie ! Woody Allen qui fait un film par année à plus de 80 ans, c’est ça la vie ! Pas des films juste pour faire des films ! Woody Allen fait des films délicieux, vraiment, je ne trouve pas de meilleur mot ! Il est habité par une beauté, un talent, un don… il ne crée pas des films comme moi des textes, dans mon blogue, juste pour dire que le compteur baisse. La même chose pour François Truffaut. J’ai déjà lu une brique épaisse à son sujet, qui a été publiée peu de temps après sa mort. Il vivait fondamentalement pour le cinéma et pour la littérature, c’est ça la vie ! C’est un homme de mots et d’images ! La même chose encore pour la danseuse Pina qui n’a vécu que pour la danse, elle appelait ça travailler. Imaginez, aller danser, elle appelait ça travailler ! À quelques jours de sa mort, à peine une semaine avant sa mort je dirais, elle était encore sur scène, alors qu’elle était atteinte d’un cancer fulgurant !
– Revenons à votre compagnon en rondelles. Comment vous sentiez-vous quand vous lui tranchiez les membres ?
– J’essayais de faire comme si de rien n’était. Comme si je n’étais pas en train de poser un  geste aux conséquences catastrophiques. Comme s’il n’y avait rien de catastrophique, dans la vie. Comme si c’était normal de remettre en question la notion même de catastrophe. Ah ! oui, c’est en plein ça ! C’est quand même un peu fort quand je dis de cet homme qu’il espère, une fois tranché, que les tranches se recollent d’elles-mêmes ! Ça veut dire qu’on peut tout faire et qu’il y aura toujours une manière de réparer les dégâts. Ou de tenter de les réparer approximativement… Ça veut dire qu’en autant qu’on répare, efficacement ou pas, en autant qu’on puisse cocher sur un formulaire qu’on a tenté de réparer, à telle heure, telle date, on n’a plus de responsabilité. Nos systèmes bureaucratiques, à l’université par exemple, me font penser à ça…

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s