Jour 954

C’est sûr qu’avec tantine on parle un peu du cancer, de la mort, de la vie après la mort. Tantine pense qu’après la mort, l’individu continue de vivre, sans enveloppe physique, dans l’amour.
– Il n’y a que de l’amour, dit-elle avec un certain enthousiasme.
Papa pense qu’après la mort c’est fini, il n’y a plus de vie. Quand il parle de la non-vie après la mort, papa a toujours le même petit rire qui exprime à quel point sont hérétiques ceux qui pensent le contraire.
– Ton père va attraper l’air quand il va tomber nez à nez sur son père, et sa mère, et ses frères, me dit tantine, dans un petit rire elle aussi.
Je ne sais pas ce que je pense moi-même de la vie ou de la non-vie après la mort. Je ne sais pas, en outre, si le fait de ne pas savoir va m’attirer des ennuis, une fois morte. Si cela devait m’attirer des ennuis, ai-je tendance à penser, ce ne serait pas, pour une fois, parce que j’aurais couru après. Autrement dit, je ne me sens pas fautive de ne pas savoir. Si jamais cela devait m’attirer des ennuis, cependant, ce serait le signe que du temps de ma vie sur terre, j’aurais vécu dans l’erreur. J’aurais erré en pensant qu’il était naturel de ne pas savoir.
Tantine pense aussi que ce sont les prières des moines à travers le monde –et autres personnes qui consacrent leur vie à la prière– qui sauvent la planète, qui font que la planète existe encore.
– Les moines vont avoir de l’ouvrage avec l’arrivée de Trump !, n’ai-je pu m’empêcher de blaguer. Ils vont devoir recruter !
Nous étions en voiture nous rendant au magasin Sears pour l’achat de pantalons bruns que nous n’avons pas trouvés.
– Ce que je n’aime pas de la religion telle qu’elle nous a été enseignée, ai-je poursuivi, c’est la notion de faute, de punition, l’espèce de flagellation qu’elle nous impose. Je te donne un exemple.
– Toi et tes exemples !, soupire tantine.
– Si je n’aime pas une personne, ce n’est pas parce que je l’ai décidé. Je ne mérite pas d’être punie par Dieu pour avoir pratiqué le non-amour, je me punis déjà moi-même ! Je n’ai pas voulu ne pas l’aimer, d’ailleurs je suis malheureuse de ne pas l’aimer, en ce sens que je suis mal à l’aise en sa présence, je veux m’enfuir, je ne suis plus moi-même. J’aimerais mieux l’aimer, finalement, pour ne pas endurer le malaise qui m’envahit. Tu me suis ?, ai-je demandé à tantine en sentant que je m’enfonçais dans les répétitions.
– Bien sûr. Mais tu confonds la prière et la religion, la religion catholique qui nous a été imposée par le clergé avec la notion de faute.
– C’est vrai.
Nous sommes demeurées silencieuses pendant un moment. Je pensais à la prière des moines et à l’extrême-droite de Trump. Je ne trouvais pas que les prières allaient faire le poids.
– Donne-moi un exemple, tantine, d’une prière que tu as faite au Créateur et qui a donné des résultats.
– Non, je ne donne pas d’exemple.
– Moi je pense que si je prie pour obtenir la réalisation de quelque chose, de quelque chose d’abstrait ou de concret, je ne fais rien d’autre qu’exprimer mon désir… Je suis traversée par des mots, que je ne prononce pas forcément, ils s’expriment dans ma personne, je les sens se répandre dans l’univers, mais je ne sais pas s’ils se rendent à Dieu.
– Encore ici tu confonds. Il y a l’individuel et le collectif. Les moines ne prient pas Dieu pour lui demander de leur accorder la santé. Ils prient pour l’humanité.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s