Jour 1 028

La suite alphabétique aujourd’hui puisque j’étais trop fatiguée hier pour me rendre jusqu’à l’ami Z. Nous avons bien dormi dans notre grand lit mathalois. Je ne m’endormais pas tant que ça, curieusement. Je pense que je suis moins fatiguée qu’il y a un an lorsque j’ai pris ma retraite. J’en veux pour preuve que ce matin à 8 heures j’étais sur le piton. Pour permettre à Denauzier de roupiller sous une doudou improvisée, j’ai conduit une partie du trajet entre Rivière-du-loup et Neuville, où j’ai quitté la 40 pour aller à la recherche de blé d’inde. Il semblerait que dans quelques années le blé d’inde de Neuville portera une appellation contrôlée. Nous n’avons pas mangé cependant celui que nous avons acheté puisque nous sommes allés souper chez mon frère à Joliette avant de rentrer à la maison.
Maisons. Havre aux maisons. C’est l’île que nous avons habitée pendant huit jours. Mon frère est l’ami du propriétaire, c’est donc par l’intermédiaire de mon frère que nous avons obtenu cet hébergement très grand, quatre chambres à coucher, pour peu de frais. Ce sont ailleurs que les frais sont entrés en ligne de compte. Lorsque nous avons choisi de manger un club sandwich au homard, 34$, et acheté des brownies à la pâtisserie artisanale, une petite quantité pour 12$. Dégusté les bières À l’abri de la tempête, 54$, et j’en passe… Ils étaient heureusement délicieux, le club, les bières, les brownies, à tel point, les brownies, que nos amis sont allés en acheter aussi, plusieurs barquettes.
Norie. C’est l’amie d’Emma. Les deux cocottes sont venues en voiture, pleine à ras bord de mille et une choses. Elles ont dormi ici et là dans la voiture le long du long parcours, mais aussi dans un camping où elles sont arrivées tard et reparties tôt. Des jeunes en santé capables de monter la tente dans l’obscurité. Chouchou refuse d’apprendre à conduire, la coquine. Bravo Norie.
On peut dire que la même chose s’est produite de notre côté. Denauzier a conduit de St-Jean-de-Matha à Fredericton en voiture, la voiture traînant une remorque, la remorque transportant la moto. De Fredericton à Souris, et une fois que nous sommes arrivés sur l’Île, encore une fois c’était mon mari le conducteur. – C’est un cadeau de ton oncle, m’a dit mon mari sans méchanceté aucune. Effectivement, nous voulions faire tout le trajet en moto, mais la fin de vie arrive quand elle le veut et prime sur le reste. À défaut de disposer d’une journée supplémentaire pour nous rendre aux Îles, ayant passé cette journée auprès de tonton, nous avons roulé d’une traite avec l’artillerie lourde du véhicule-remorque-moto. Rendus à Fredericton, ou plus précisément à Oromocto, nous avons dormi dans un Days Inn et poursuivi le lendemain en moto. Ça veut dire que la direction du Days Inn a accepté que notre véhicule et la grosse remorque nous attendent quelque dix jours à l’arrière du bâtiment dans les herbes sèches.
Pendant mes vacances, j’aurais souhaité que ma Soniquette serve à quelqu’un. Je voyais mon départ approcher et je me désolais de ne trouver personne qui en aurait besoin.
– J’aimerais prêter mon véhicule à quelqu’un, ai-je dit à mon mari, mais je ne sais pas qui ! À la dernière minute, mon frère les pattes d’ours m’a demandé si, en mon absence, j’avais besoin de mon véhicule. Eurêka ! C’est la raison pour laquelle –récupérer mon véhicule–, nous sommes allés souper à Joliette hier. Ma petite voiture est plus facile à conduire qu’un gros Envoy qui tire une grosse remorque.
Décidément j’ai de la jasette, je n’ai parcouru que cinq lettres en 605 mots. La suite sous le numéro 1 027.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s