Jour 1 063

Photo prise hier alors que je me rendais photographier mes amies les vaches.

Photo prise hier avec ma lentille de 200 mm alors que je me rendais photographier mes amies les vaches.

Cela fera bientôt un an que j’habite à St-Jean-de-Matha. Qu’est-ce qui a changé en un an ? Je commence par papa. Il va mieux. En juin 2015, à l’hôpital de Joliette, nous pensions tous qu’il était mourant. Une amie était venue le visiter et nous avait dit, aux quatre enfants, qu’elle le sentait serein et « prêt à partir ». Nenni. Il est toujours là. Je le vois très peu. Je suis peut-être, de mes frères et sœur, celle qui le voit le moins.
Je n’ai pas beaucoup vu ma tante et mon oncle non plus, qui habitent pourtant à un petit quinze minutes en voiture de chez moi. Nous avons chacun nos horaires et nos obligations. Le matin, je me lève tard et j’écris mon blogue. En début d’après-midi, tonton fait dodo. En mi après-midi, je suis j’imagine en train de faire quelque chose qu’il n’est pas facile d’interrompre. En soirée, il ne me vient même pas à l’idée de sortir de la maison.
Pour poursuivre dans le domaine de ma vie sociale, j’ai fait la connaissance de deux couples en cours d’année, des amis voisins un peu plus vieux que Denauzier et moi –qui avons le même âge. Nous organisons des soupers entre nous, soupers, encore une fois, trop peu fréquents. J’ai aussi renoué avec des anciens du Séminaire à l’approche du conventum qui s’est tenu début juin, renoué à travers Facebook. Or, depuis que le conventum a eu lieu, plus rien.
J’ai aussi peu vu mes amis montréalais. En un an, j’ai dîné une fois avec Oscarine, une fois avec Yvon, et une fois avec mon ami peintre. J’écris à l’occasion quelques courriels à certains de mes autres amis.
Les réalisations concrètes sont plus nombreuses que mes réalisations sociales.
Denauzier a construit un abri pour ranger le bois de chauffage et c’est moi qui ai cordé tout le bois. L’abri est déposé sur un bout de terrain mi-couvert de petites roches et de mauvaises herbes. Pour attirer l’œil ailleurs que sur les petites roches, j’ai déposé d’assez gros pots de fleurs le long du mur qui est le plus visible, qui apportent une touche de couleurs. C’est joli.
La plante-bande autour du grand caragana me semble être aussi un projet réussi. Elle était remplie d’arbustes qui avaient poussé dans toutes les directions, qui étaient à moitié brûlés par le soleil et envahis par des touffes maigrichonnes de spirées. J’ai essayé à mon arrivée à l’été 2015 d’en tirer quelque chose, sans succès. Nous avons fini par sortir de terre, en tirant dessus avec une chaîne attachée au quatre roues, tous les arbustes à l’exception du caragana et de l’hydrangée. Je me suis battue en deuxième étape avec la toile géotextile pour l’enlever car elle m’empêchait de replanter. Denauzier a acheté une grosse quantité de paillis qui couvre maintenant la plate-bande. Je m’amuse à la désherber quand je passe à côté, m’amuse est un peu exagéré en ce sens que je me fais manger par les bibittes, malgré mes pantalons et ma chemise à manches longues.
J’ai aussi désherbé tout le dessous de la galerie de béton qui ceinture l’avant de la maison. L’an dernier, elle était couverte de mauvaises herbes qui déparaient la vue. C’est en la désherbant que je me suis presque assommée et que Denauzier m’a donné, pour me protéger le coco, un casque rigide comme il est courant d’en porter sur les chantiers. Je lui ai demandé de me prendre en photo le portant. La photo est devenue mon nouvel avatar Facebook –qu’il serait temps que je change d’autant qu’on dirait, sur la photo, que j’ai la bouche édentée.
Je prévois poursuivre demain la liste de mes réalisations mathaloises, et je pourrais mettre en ligne une amie vache, peut-être celle dont on voit la langue…

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s