Jour 1 133

Un totem de la Côte ouest canadienne.

Un totem de la Côte ouest canadienne.

Je vais laisser Suzanne Meloche tranquille et essayer d’explorer un autre champ thématique pendant que le poulet cuit au four.
Je voulais faire dans mes derniers textes un exercice de thème et variation sur le résumé du livre La femme qui fuit. J’ai peut-être plutôt fait le procès des agissements de Suzanne en essayant de comprendre comment on peut abandonner ses enfants. Ma mère a eu beaucoup de difficulté à nous endurer, ses quatre enfants, donc ça existe, des femmes qui n’ont pas l’instinct maternel. D’ailleurs, peut-être que Suzanne l’avait.
Je vais tenter une petite expérience artistique. J’ai étendu il y a quelques jours sur un panneau de toile des restants d’acrylique, comme je le fais tout le temps quand je veux me débarrasser de mes anciennes couleurs avant de passer à une nouvelle œuvre. J’ai utilisé un gros pinceau aux poils rêches et obtenu un résultat sans finesse, un résultat on dira à l’état brut. Le format du panneau de toile est très étroit, il fait à peine un pied, mais très long, il fait huit pieds.
J’ai dit à Denauzier que je comptais dessiner un totem sur ce panneau étroit et je me suis mise à regarder un livre que nous avons acheté à Victoria l’automne dernier, qui reproduit justement le Native Art de la West Coast. Parmi les masques, nombreux, qui apparaissent dans le livre, il y a quelques totems. Laissant faire les totems, cependant, c’est bien trop difficile à dessiner, je me suis plutôt orientée vers des flamands de forme épurée. J’ai utilisé un pinceau très fin et de l’acrylique noire pour tracer les contours de deux longs échassiers au cou incliné et au bec pointant à la verticale. Je me suis bien sûr inspirée d’une photo qui était reproduite dans une revue. Je regardais la revue, puis je traçais un pouce de flamand, puis je revenais à la revue, puis je retournais à ma toile, sans aucun laisser aller, sans aucun élan gestuel. J’ai même utilisé une règle pour tracer des lignes le moindrement droites, qui représentent les pattes.
Ce matin, je me suis réveillée un peu barbouillée, non pas pour avoir bu du vin ou trop mangé, mais parce que je suis tendue par différents événements et même mon sommeil s’en ressent. Quand je suis dans cet état un peu instable et électrique, je sais que je ne dois pas prendre de décision parce qu’alors je vais les regretter. Or, j’ai pris la décision de couvrir de couleur dorée tout l’espace sur le panneau de toile qui n’est pas occupé par les échassiers. Une fois que j’ai eu fini, je me suis presque précipitée vers l’évier pour tout enlever en frottant la toile avec un chiffon sous le jet d’eau. J’ai réussi à enlever le gros de la couleur dorée. Comme il faisait beau dehors, j’ai ensuite fait sécher la toile sur la rambarde de la terrasse, espérant que la chaleur allait redonner au canevas son aspect plat, mais il n’en est rien, la toile est chiffonnée comme si je l’avais tordue avec force des deux mains. Donc, j’envisage de faire la petite expérience suivante : comme il me reste d’autres panneaux de toile de même format, je vais repasser ma toile avec un fer à repasser, en espérant que la couleur, sous l’effet de la chaleur, voudra bien se transférer sur la toile vierge que je vais placer en-dessous. À suivre.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Une réponse à Jour 1 133

  1. Jacques Richer dit :

    Tu vas inventer une nouvelle mode!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s