Jour 1 153

Je me demande si ce n'est pas l'accès à la station Abbesses.

Je me demande si ce n’est pas l’accès à la station Abbesses ?

Je me suis prêtée hier soir, au lit, étant donné que je ne m’endormais pas, à un exercice automatiste. Je choisissais une lettre de l’alphabet. Admettons la lettre m. Je lui associais le premier mot commençant par m qui me venait à l’esprit, dans l’idée de connaître un peu mieux mon champ sémantique personnel immédiat. Métropole. C’est un mot qui me plaît. Il m’amène au métro de Montréal que j’ai pris du lundi au vendredi ces dernières années pour me rendre au travail. Le métro permet de se déplacer, de s’ouvrir au monde. Le métro est un raccourci pour le mot métropolitain. Ce dernier mot m’amène à Paris qui regorge (le mot est un peu fort) d’entrées et de sorties de métro aux architectures savamment ouvragées, comme on peut le constater sur la photo ci-dessus. Accent, pour la lettre a. Ça aussi c’est bien, c’est le contraire de l’ennui. C’est un zeste de vie qui égaye, c’est un mur accent de couleur plus vive que les autres, ou encore c’est un accent sur une lettre dans certains contextes d’utilisation propres à notre langue chatouilleuse, ou encore c’est un accent d’épices pour parfumer un plat. Nicole, pour la lettre n. Ça c’est moins sexy. Nelly vient tout de suite après se manifester à mon esprit, en mélioratif pour balayer Nicole, comme dans Nelly Arcand que je n’ai pas lue. Je ne suis pas certaine d’avoir envie de la lire car elle nous fait entrer, m’a dit ma sœur, dans un univers très sombre. Nelly Arcand me fait penser à une autre Nelly, la feue chienne de mon tonton qui promenait sa vieillesse avec difficulté, le regard triste, l’échine voûtée, le poil cotonné. Farandole pour le f. Ça aussi, ça me plaît moins. Ça fait Frères des écoles chrétiennes, catéchèse, pastorale, danse traditionnelle contenue qui ne me permet pas d’improviser. Probablement que je serais incapable, de toute façon, d’en apprendre les pas. Zombie. Encore un autre mot qui me déçoit. Zéro essaie de lui voler la vedette en arrivant tout de suite après dans ma tête, mais zéro me semble être le choix le plus courant du plus commun des mortels. J’aurais aimé que se manifeste en premier le beau Zachary (Richard), celui dont j’ai déjà écrit qu’il se contente parfois d’un bol de riz pour souper, alors que nous sommes justement, Denauzier et moi, dans notre semaine de carême postpascal. Les yeux pour la lettre y. Encore une déception, tout le monde aura choisi ce mot. J’aurais préféré qu’il me vienne une phrase imprévisible, poétique, de type Y a-t-il un univers au feu rouge ? Ou cette phrase, extraite de mes litanies personnelles : Y a-t-il quelqu’un qui, comme moi, passe sa vie à chercher sa voie ? Bouteille s’est présenté pour la lettre b. C’est pas si pire. Une bouteille à la mer. Un mot glissé dans une bouteille à la mer. Trouver la bouteille. Lire le mot. N’y rien comprendre. L’interpréter à l’infini.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Jour 1 153

  1. Jacques Richer dit :

    Si avais connu Nicole R., ma prof d’histoire quand j’étais étudiant au cours classique, tu aurais certainement trouvé son prénom sexé. Elle a rendu fous tous les mâles de la classe (mixte). Ce qui rendait impossible notre tâche d’apprendre des notions d’histoire durant ses cours; nous étions tous perdus en rêveries. Et pourtant, elle n’avait pas le physique d’une pin-up; sa beauté était simple, mais parfaite, « à la Audrey Hepburn »; sa voix était douce et très féminine. Elle était NOTRE Audrey à nous. Les filles aussi la trouvaient belle. Et elle l’est encore.

    Le mot Farandole me fait penser aux divertissements qui s’offraient aux jeunes hommes et femmes du 19e siècle, et que l’austérité de l’époque tolérait, à l’occasion. Chopin a beaucoup exploité ces danses dans son oeuvre; il est clair qu’il en conservait de très beaux souvenirs.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s