Jour 1 196

L'amour.

L’amour.

Nous avons eu un peu de difficulté à organiser notre souper de la St-Valentin, mais nous y sommes arrivés. Nous pensions être huit personnes, or nous n’avons été que quatre. Enfin, quatre personnes et deux chiens –qui ont beaucoup jappé–, ça fait six êtres vivants. Aux dernières nouvelles de dimanche quatorze heures, nous étions six personnes, alors j’ai dressé la table pour six –j’aime bien la dresser à l’avance et la décorer de toutes sortes d’affaires– et l’ai laissée telle quelle quand j’ai appris que de six nous passions à quatre. Ainsi, deux napperons n’ont pas reçu de client. Ils sont encore sur la table en ce moment, de même que les petits cœurs rouges achetés en sachet au Dollarama pour moins de deux dollars dont j’ai saupoudré la table, il doit y en avoir une centaine. L’idée initiale que nous avons eue, Denauzier et moi, était de préparer des hot chicken en faisant tout nous-mêmes. J’ai la réputation dans ma nouvelle famille de cuisiner des plats pas possibles, comme de la laitue cuite ou des aubergines panées. Les hot chicken, me suis-je dit, allaient sauver ma réputation. Il ne faut pas en déduire pour autant que les gens qui ne sont pas venus ne sont pas venus parce qu’ils avaient peur du menu. C’est parce qu’ils étaient malades. Première chose, donc, j’ai fait le pain. Il faut le préparer à l’avance pour que la pâte gonfle toute la nuit. J’ai aussi préparé la sauce, quelques jours à l’avance. Il me restait à décider si je désirais y verser de l’eau, ou une autre sorte de liquide, parce qu’il me semblait qu’elle avait épaissi pendant ses deux jours d’attente au réfrigérateur. Denauzier, pour sa part, a fait cuire le poulet de même qu’il l’a désossé. Il s’est aussi occupé de peler les patates, de les trancher et de les faire cuire dehors pour ne pas empester la maison d’odeurs de friture. En effet, un hot chicken ne va pas sans un accompagnement de frites. Nous avons certes rencontré certaines difficultés, par exemple le fait que le propane qui chauffait l’huile se soit solidifié dehors tellement il faisait froid. Autrement dit, nous avons terminé la cuisson des frites à l’intérieur mais il me semble que cela n’a pas dégagé tellement d’odeur. La fille de Denauzier, et son chum, qui étaient nos invités, ont aussi participé au repas en garnissant les assiettes, en ce sens qu’ils ont tranché le pain, déposé le poulet dessus, servi les petits pois –pour cet aspect nous ne nous sommes pas forcé, nous avons simplement fait chauffer le contenu d’une boîte de conserve– et nappé de sauce le poulet et le pain. Denauzier, par la suite, est arrivé avec les frites.
– C’est étrange, quand même, de manger des hot chicken avec de la sauce barbecue, a souligné la fille de Denauzier, après la première bouchée et se découvrant en bouche une saveur sucrée et non salée.
Cette remarque a fait sonner une cloche dans mon cerveau : ce n’est pas de la sauce barbecue qu’on utilise avec des hot chicken, mais de la sauce à hot chicken ! Mince alors ! J’ai trouvé extraordinaire la remarque de ma belle-fille parce qu’elle a aussitôt entraîné la naissance d’un nouveau projet : à notre prochaine rencontre, qui pourrait avoir lieu dès le début de mars pour l’anniversaire de mon mari, nous allons répéter le même menu, avec cette fois la vraie sorte de sauce dont il me reste à trouver une recette !
J’ajouterai que nous avions aussi un délicieux gâteau au chocolat, fait maison par moi, qui n’avait rien de St-Valentin en tant que tel, de telle sorte qu’il pourra être resservi à l’occasion d’un anniversaire.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s