Jour 1 282

Chouchounette et son amie rue Wilson il y a une dizaine d'années

Chouchounette et son amie rue Wilson il y a une dizaine d’années

Sur cette photo, chouchou a sept ou huit ans. Est-ce moi qui ai pris la photo ? Je ne m’en rappelle pas. Je sais cependant que la photo est aimantée depuis des années sur le frigo de mon amie Nicoletta, la maman de l’amie d’Emma. La photo papier aimantée a été photographiée à son tour pour apparaître en format numérique sur Facebook. On voit le spot lumineux du flash dans ce qui devrait être un semblant de haie, et même des empreintes digitales dans le spot lumineux quand on agrandit la photo. Les empreintes, d’ailleurs, pourraient être les miennes car à chaque fois que je vais chez Nicoletta je regarde la photo, avec ravissement. Je la retire en outre du frigo pour la tenir dans ma main, comme si cela me donnait l’impression d’enlacer Emma. Ma fille porte un haut de faux velours de couleur bourgogne, il semblerait que c’est très laid d’après l’amie d’Emma, moi qui pensais jusqu’à récemment que ce vêtement faisait partie des pièces de choix de la garde-robe de ma fille ! La jolie brunette amie a fait des études techniques de niveau collégial en design industriel et travaille maintenant chez IKEA. Elle vient de réussir son examen de conduite automobile –elle porte pour conduire des lunettes qui lui vont très bien ! Ma fille, la blondinette, a décliné ma suggestion de lui payer des cours de conduite l’été dernier. Elle voyage en bicyclette sans omettre de porter son casque. Quand il commence à faire froid, elle porte un bonnet de laine ou de coton en dessous du casque. Elle refuse encore d’avoir un téléphone cellulaire. Loin d’avoir terminé ses études à l’instar de son amie, à mille lieues d’entrer sur le marché du travail, elle se demande depuis des mois dans quel programme elle désire entreprendre ses études universitaires. Aux dernières nouvelles, elle penchait pour l’optométrie. Le vrai portrait de sa mère : drôlement habillée, le visage éclairé par un sourire plein d’élan, elle est à la recherche, au-delà de toute autre chose, de sa voie.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s