Badouzienne 16

Baie des sables, au Grand Lac Victoria, en Abitibi. L’eau y était pas mal plus basse que sur la photo, lors de notre séjour ces cinq derniers jours.

Ça ne paraît pas sur notre terrain que les changements climatiques sont en action sur la côte ouest de notre grand continent. Notre lilas se meurt, mais ce n’est pas causé par une sécheresse ou un déluge, c’est parce que nous l’avons sorti de terre, chez le cultivateur voisin, au moyen d’une grosse pelle de tracteur qui a arraché la moitié des racines. Il va peut-être survivre à un tel stress de transplantation, on pourra le vérifier au printemps prochain, après un bon hiver de repos et de rétablissement.

J’ai fait le tour du terrain hier en fin de journée, à notre arrivée à la maison après cinq jours de camping passés sur le bord du Grand Lac Victoria, en Abitibi. Tout pousse normalement, surtout les vinaigriers qui se répandent à la vitesse grand V, une vitesse qui n’est pas générée par un changement climatique, mais par le seul fait que les vinaigriers poussent comme de la mauvaise herbe de façon générale et depuis la nuit des temps.

En Abitibi, cependant, ça paraît que la nature est aux prises avec une sécheresse anormale. Il manque un bon deux ou trois pieds d’eau, m’ont dit les campeurs qui viennent passer leurs vacances à cet endroit sur une base régulière depuis plusieurs années.
– Les rochers, là-bas, n’étaient pas visibles auparavant, m’a dit un voisin. On voyait seulement quelques formes sortir de l’eau, ici et là, mais rien de comparable avec ce qu’on voit cette année.

C’est pareil au lac Taureau, dans mon coin, à St-Michel-des-Saints. Il semble que les vacanciers ne peuvent pas circuler sur le plan d’eau si leur embarcation est le moyennement profonde. C’est ce qui m’a été dit, mais comme je ne le vois pas, et comme je sais qu’on a tendance à exagérer et à déformer les faits, quand on raconte quelque chose, je me dis que seuls certains vacanciers, les plus riches qui ont de gros bateaux puissants, sont brimés dans leur désir.

J’ai lu aussi qu’une rue de la ville de Mont-Tremblant a été envahie par l’eau et la boue, il y a tout juste quelques jours, j’ai même vu des images du dégât. Il s’agit de la Montée Duplessis. Or, hier, de retour de notre aventure de camping, nous avons roulé juste à côté de l’agglomération et rien vu qui peut laisser deviner que des excès climatiques ont eu lieu.

Je continue de vivre comme avant, en fin de compte, dans la même insouciance, dans la même absence de mobilisation quelconque. Deux amies, cela étant, m’ont invitée à aller les visiter, en Ontario, et je me suis dit qu’il fallait que j’accepte leur offre, pendant qu’il en est encore temps. D’habitude, je pense d’abord à la fatigue de la route. J’en aurai pour plus de dix heures à conduire seule et il suffit d’une mauvaise interprétation d’une seule pancarte sur l’autoroute pour que je me perde et m’épuise à essayer de m’en sortir. Mais cette fois-ci j’ai dit oui avant que de penser aux complications. Je suis extrémiste. Bien sûr qu’on peut encore circuler en masse, et qu’on le pourra encore longtemps, mais il y a quand même peut-être un petit voile de fond de vérité dans mon « pendant qu’il en est encore temps ».

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans Badouziennes. Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Badouzienne 16

  1. Jacques dit :

    Un GPS d’automobile, ça ne coûte pas très cher, et c’est très utile!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s