Jour 159

Le lac Nicobi est un plan d’eau douce de la partie Sud du territoire de Eeyou Istchee Baie-James, dans la région administrative du Nord-du-Québec.

Nous sommes revenus à la maison de St-Jean-de-Matha hier samedi le 22 août, après une absence de deux semaines. De même qu’après neuf heures de route le 21 août, plus deux autres heures le matin du 22, nos capacités ne nous autorisant pas à faire le trajet d’un seul coup. Nous avons dormi, épuisés, chez la soeur de mon mari à Blainville.
Qu’il soit tout de suite mentionné qu’aujourd’hui, le 23 août, est le jour de naissance de ma fille, et de son père, 44 ans auparavant. Comme ma fille a eu 24 ans, le père en a eu 68, c’est incroyable à quel point la vie file.
Mon ami Yvon, lui, est né le 22 août. Il a eu cette année le même âge, 63 ans, que celui qu’avait François lors de son décès. Cela m’a légèrement secouée lorsque je me suis fait la réflexion que mon ami était en bonne santé et qu’il ne devrait normalement pas vivre les épreuves –terribles– qui furent celles de François, il y a maintenant dix ans.
Revenons cependant à nos moutons.
Une première semaine de notre escapade s’est déroulée en Abitibi, à Rouyn, chez le fils de Denauzier. Nous y étions les grand-maman et grand-papa qui gardaient le jour les enfants pendant que les parents travaillaient. Mon mari profitant cependant d’être en Abitibi pour faire de la business, j’ai été celle, des deux grands-parents, qui a véritablement gardé. Deux garçons, de quatre et deux ans.
La deuxième semaine s’est déroulée dans le sud de la division administrative de la Baie James, au lac Nicobi, pour un petit cinq jours de pêche. Nous avons attrapé du poisson, des dorés, pour ceux de mes lecteurs qui se demanderaient si la pêche fut bonne. Elle le fut. J’ai pour ma part attrapé de beaux brochets, mais les brochets n’ont pas la cote, dans ma belle-famille, alors ils sont retournés dans l’eau du lac Nicobi. Tant mieux pour eux, et tant mieux pour moi qui ai réussi, à force de mouvements de moulinet, à les faire monter à la surface.
Le temps, lui, fut moins bon, beaucoup d’humidité, de ciel lourd et gris, de pluie sur nos imperméables et nos bottes de caoutchouc. De froid, aussi, la nuit. Et de vent lors de certaines pluies.
À 61 ans, je me suis trouvé bonne de pouvoir dormir sur des petits lits de camp dans des sacs de couchage qu’on aurait dit couverts de bruine. J’ai fait une blague, un soir, à mon mari. Je lui ai dit que je me pensais à Paris. La différence étant énorme entre la vie urbaine de la capitale française et celle, sauvage, de la nature où nous campions, mon mari a eu un mouvement de surprise, avant de se rappeler que l’appartement de la Porte St-Martin dans lequel nous avons séjourné Emmanuelle et moi, en décembre dernier, se situait à mi-chemin entre l’aquarium et le sauna. Un sauna froid, bien entendu.
Une chose m’a excessivement plu, de notre pêche le dernier jour. Non pas tant une chose, que les paroles de l’aîné des garçons que nous avons gardés. Notre bateau s’approchant de celui sur lequel il se trouvait, avec son frère et ses parents, il nous a crié, comme s’il s’agissait d’un événement de la plus haute importance, que son frère ne pouvait plus pêcher parce qu’il venait d’échapper sa canne à pêche dans le fond du lac. Ses paroles m’ont fait l’effet d’un élixir de pureté. Je me suis sentie, du coup, rajeunir de dix ans.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s