Jour 307

Beignes

Faits ce matin en écoutant de la musique de Noël.

Ce sera une grosse journée aujourd’hui. En matinée, les beignes. J’attends pour les façonner que mon mari revienne du garage où il est parti faire balancer ses pneus, si j’ai bien compris. À son retour, il sera affecté à la cuisson au volant de la friteuse. Comme nous avons trois véhicules, tous vieux, Denauzier est souvent rendu chez un garagiste ou un autre, quand il n’est pas lui-même en train de travailler sur les voitures dans notre propre garage. Tiens, justement, le voilà qui arrive.
En après-midi, je dois planter les bottes de muguet que ma cousine m’a données et qui traînent depuis des semaines derrière la maison dans un sac en plastique. J’imagine que les racines sont mortes gelées, mais je vais quand même les mettre en terre, avec la nature on peut avoir bien des surprises.
Plus tard en après-midi, je me rends nourrir papa au CHSLD. Je ne dois pas rester trop longtemps ensuite à le promener dans les corridors car nous sommes attendus pour souper chez un ami.
Au nombre des choses encore, non pas que nous avons à faire mais que nous avons faites, je mentionne que nous étions hier soir en visite chez la maman de mon mari. Nous sommes arrivés chez elle avec des friandises salées : chips Nature et BBQ, et croustilles aux légumes qui se veulent « plus naturelles » ou disons « moins nocives » que les chips grasses. Nous avions aussi des friandises sucrées dans une boîte métallique qu’on trouve d’ores et déjà sur les tablettes des épiceries à l’approche de Noël, car commercialement, une fois passée la fête de l’Halloween, nous approchons à grands pas, début novembre, de la période de Noël. La boîte contient des biscuits variés dits Belges, la plupart couverts de chocolat au lait.
Nous arrivons, nous nous embrassons, nous nous installons sur le canapé et parlons avec belle-maman, un sac chacun sur les genoux. Mon mari y est allé pour les croustilles BBQ, et moi pour les croustilles aux légumes. Je dois préciser qu’il y avait déjà un gros sac de chips au vinaigre chez ma belle-maman, dans lequel je me suis 
généreusement servi. Bien entendu, c’était hyper salé cette alternance de saveurs de vinaigre, de BBQ et de légumes assaisonnés. Alors, à deux, nous avons bu la bouteille au complet d’eau Pellegrino qui était dans le frigo.
Bien entendu aussi, nous nous sommes tournés vers la sensation sucrée quand on n’en a plus pu de grignoter salé. Ce fut alors une enfilade de biscuits que j’ai laissé fondre sensuellement dans ma bouche.
Quand je m’adonne à de tels excès, ce qui m’étonne de fois en fois c’est qu’il faut que j’utilise ma volonté pour y mettre fin. Il faut que je me dise qu’après ce biscuit je vais arrêter, et que je tienne parole. Est-ce parce que ces faux aliments industriels sont dangereusement irrésistibles, ou est-ce parce que ma goinfrerie n’a pas de limite ? Je ne sais pas si je trouverai la réponse un jour. Je sais cependant que lorsque je n’ai pas envie de cuisiner, il faudrait des circonstances vraiment exceptionnelles pour m’amener à le faire. Et lorsque je n’ai pas envie de cuisiner, la perspective de manger ces choses malsaines me semble bien plus alléchante que la perspective de déployer des efforts devant la cuisinière –qui me permettraient, ces efforts, de manger plus sain. Toute médaille ayant ses deux côtés, et les excès d’hier m’ayant rassasiée pour un moment à la rubrique des goinfreries, je n’ai mangé que peu de beignes frais frits ce midi.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s