Jour 312

Cloutier

Lac Cloutier le 31 octobre à 11:00. L’eau comme un papier de soie. Photo sans  rapport aucun avec le texte d’aujourd’hui.

Je suis tombée sur une personne rigolote. À la Lufthansa. J’ai acheminé hier à la compagnie des documents numérisés qui allaient permettre d’analyser ma demande de compensation. En fait, on me demandait de fournir un document que je n’avais pas, et d’en fournir deux que j’avais déjà fournis. J’ai fait comme si de rien n’était. J’ai réacheminé les deux que je possédais, en mentionnant que le troisième document demandé ne m’était jamais passé entre les mains. J’en ai profité pour préciser que je ne savais pas si je m’adressais à un homme ou à une femme, car la correspondance était signée d’un certain ou d’une certaine Glody. J’ai donc commencé mon courriel par M. ou Mme, en précisant que j’y allais de cette double formule à défaut de savoir si Glody était un prénom masculin ou féminin. Je demandais par ailleurs à cette personne Glody d’excuser mon ignorance.
Voici ce matin ce qui est arrivé. Mon téléphone sonne, et je vois sur l’écran que l’appel provient de l’Allemagne. J’ai tout de suite pensé qu’il s’agissait de mon amie québécoise, qui habite en Allemagne depuis maintenant plus de quarante ans. Je l’ai contactée pas plus tard qu’hier, elle aussi, pour vérifier s’il était possible que je me rende la visiter début janvier, avec chouchou, comme nous l’avons d’ailleurs fait en septembre dernier. Je m’attendais donc à ce que ce soit la voix de mon amie qui charme mes oreilles, mais ce fut plutôt une voix masculine.
– Bonjour Madame, me dit la voix, je téléphone de la Lufthansa.
– Bonjour, ai-je répondu, cherchant déjà dans mon bureau un papier et un crayon pour noter quels documents supplémentaires allaient m’être demandés.
– J’appelle, tout d’abord, pour vous informer que mon prénom est mixte.
La remarque de cette personne rigolote m’a laissée pantoise.
– En effet, a ajouté la personne pour combler le silence, Glody est un prénom qui sied aussi bien à une femme qu’à un homme.
– Comme chez nous le prénom André, ai-je répondu en m’efforçant de faire travailler mes neurones un peu plus vite que d’habitude.
– Vous avez demandé une compensation pour un vol annulé et pour un deuxième vol annulé, l’un à la suite de l’autre, c’est bien ça Madame ?
– Exactement, ai-je répondu, en n’ajoutant rien car j’étais figée, et parce que je m’attendais à être autant déçue par l’appel de Glody que par ma visite au CHUM qui s’est soldée par une non-opération en septembre dernier.
– On prend la peine de me téléphoner pour mieux me faire avaler qu’il n’y a rien à faire, pour m’amener à penser que, dans le fond, personne n’est responsable, et ça va se terminer par des souhaits de meilleur vol la prochaine fois.
Glody, cependant, était déjà en train d’énumérer les raisons pour lesquelles il était normal que je sois dédommagée financièrement, et la fin de ma pensée négative a coïncidé avec l’annonce du montant auquel j’ai droit, qui est un montant dans le début des quatre chiffres. Quand même pas si mal !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Jour 312

  1. Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s