Jour 452

J’étais de noir vêtue, pour l’anniversaire, le 8 mars.
– C’est de circonstance, m’a dit Denauzier, nous soulignons le deuil de la cinquantaine.
J’ai trouvé que sa réponse avait bien d’l’allure, d’autant que je vais souligner mon propre deuil dans moins d’un mois.
Je me fais une joie de penser à l’avance aux vêtements que je possède et que je pourrais porter pour tel ou tel événement spécial, or arrive l’événement et mes tentatives de port s’avèrent toutes décevantes. Je n’ai pas le talent de la sœur de Denauzier en ce qui concerne la mise en valeur de ma personne. Quand j’étais plus jeune, je portais n’importe quoi, un peu n’importe comment, et j’étais toujours relativement agréable à regarder. En vieillissant, ce n’est pas pareil. Je trouve que les manches ont avantage à être longues pour cacher mes bras aux veines proéminentes. Que les décolletés en V me donnent un air mémère. Que les talons me donnent mal aux pieds. Et ceci, et cela.
Justement cette semaine, maintenant que je suis libérée de mon rôle de grand-maman, je voulais faire le point sur mes vêtements et sortir de mon walk-in tous ceux que je ne porte pas. J’en parlais à une tante qui a travaillé dans le domaine de la mode pendant vingt-cinq ans. Nous avons elle et moi un point en commun : les vêtements pliés sur les tablettes ou suspendus sur les cintres nous plaisent tous, mais nous ne les portons pas. Je les passe en revue régulièrement, et j’arrive toujours aux mêmes constats (sentimentaux) :
– Je ne suis quand même pas pour donner celui-là, il est en lin et c’est un souvenir de N. qui était avec moi quand je l’ai acheté.
– Ni celui-ci, il m’a été donné par unetelle.
– Ni celui-là, je l’ai payé deux dollars et sa couleur est unique.
– Celui-ci, il suffirait que je le repasse et je le porterais.
– Comment ça se fait que j’ai acheté cette tunique sans me rendre compte qu’elle était trop grande ? Elle est belle en titi, mais trop grande !
J’étais vêtue de noir : un pantalon acheté à la St-Vincent-de-Paul, à Joliette, 2$. Des sandales noires achetées à Rawdon pour le mariage de ma belle-fille l’automne dernier, au très chic magasin des Chaussures Pop. Une camisole avec dentelle à la hauteur de la poitrine, achetée à Toronto, payée trop cher bien que provenant d’une friperie. Un chandail noir très léger, à manches longues, qui requiert le port de la camisole pour annuler l’effet mémère de son décolleté en V.
Pour tout maquillage, un rouge à lèvres non pas rouge mais orange, très mat, et donc difficile à appliquer. Quand je le porte pour aller chez tantine, elle me dit que mes lèvres sont trop colorées, que je devrais choisir une couleur plus douce et l’estomper. Cette fois-ci, surprise, elle m’a dit que j’avais les lèvres d’une très jolie couleur !
Pour tout bijou, pour tout accessoire rehaussant la tenue d’une sobriété excessive, mon sautoir acheté chez la potière du village et dont me frère dit qu’il me donne un air aussi vieux que celui de tante Laurette, quand elle avait 90 ans.
J’essaie de décorer un brin, d’ajouter une ceinture, par exemple. Je me regarde dans la glace, j’essaie d’évaluer le résultat avec ceinture, je n’ai aucune idée de ce que je dois en penser : est-ce mieux, est-ce une maladresse, est-ce beau ? Incapable de me répondre, j’y vais pour la frugalité, je m’en tiens au minimum, pas de ceinture.
Je me rappelle avoir écrit il y a cinq six ans que je voulais porter la même robe fuseau noire pour les prochaines fêtes soit de Noël, soit d’anniversaire de naissance, jusqu’à ce que je ne sois plus capable d’entrer dedans. Eh bien je ne le pourrai pas, car j’ai donné la robe, elle était trop grande, finalement, et trop longue.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s