Jour 484

Nous sommes allés au salon funéraire du village vendredi soir. Je voulais porter une robe neuve pour l’occasion, mais la seule idée de faire glisser le nylon des bas collants sur mes jambes me donnait des frissons tellement déjà j’avais froid. J’ai donc porté des pantalons. La robe est belle, en tricot de coton à motif de côtes en alternance de noir et de blanc. Comme elle est très décolletée, je dois la porter sur une camisole de dentelle qui couvre le haut de la poitrine. Je l’ai dénichée au fin fond d’un magasin, à Rawdon, en solde évidemment. Elle devait pendre sur son cintre depuis un bon moment parce que le tissu, à l’endroit des épaules, qui supporte le poids de la robe quand elle est sur le cintre, s’est étiré au point de créer une boursouflure qui est difficile à décrire. Disons que quand je porte la robe, une excroissance dépare mon épaule gauche. Il va falloir que je trouve un moyen de faire disparaître cette espèce de bosse, j’espère qu’un coup de fer à repasser sera suffisant.
Dans le salon cependant il faisait tellement chaud que j’ai eu vite fait d’enlever mon veston et mon foulard à motif animalier. Après les condoléances adressées à la veuve et aux enfants de celle-ci, nous avons découvert, en balayant la pièce du regard, que notre comptable était sur place, assis à côté de son frère aîné. Nous étions au salon pour souhaiter nos condoléances à la tante de Denauzier, soit la veuve du défunt qui était le frère du père de Denauzier. Nous ne savions pas que notre comptable, un homme charmant, avait des liens de parenté avec l’oncle de Denauzier. Il n’en a pas avec l’oncle, en fait, mais avec la tante. La mère du comptable est la sœur de la femme de l’oncle de Denauzier. Comme c’est compliqué de s’y retrouver, mon mari a résumé ainsi :
– En fin de compte, nous sommes comme des petits-cousins éloignés ?, a-t-il demandé au comptable.
– Ça pourrait ressembler à ça !, a répondu celui-ci.
Notre comptable est un homme de petite taille. Il habite une petite maison près de la nôtre. Il m’arrive d’aller lui porter des papiers à pied pour la production de mon rapport d’impôt, mais ce n’est pas une promenade agréable car il faut marcher le long de la route 337 qui est passante et les voitures y roulent très vite. Quand on entre chez lui, on est accueilli par un chien minuscule qui jappait beaucoup autrefois, m’a expliqué le comptable, mais qui ne jappe plus parce qu’il est rendu trop vieux. Notre comptable nous fait asseoir à la table de la cuisine pour vérifier que nous lui apportons les bons documents, et immanquablement on pique une petite jasette. Parfois son téléphone sonne et il répond : Je vais te rappeler parce que j’ai des clients. D’une fois à l’autre, j’en suis venue à penser que notre homme a une amoureuse avec laquelle il entretient depuis des années une relation chaste. Et d’être rassurée à l’idée que cette relation chaste existe pour notre comptable qui me semble être un homme peu entouré. Je ne vois jamais de voiture dans sa cour, quand je le croise dans les commerces il est tout le temps seul, quand il nous raconte une anecdote elle se décline toujours au je, et jamais au nous…
– Venez, nous a-t-il dit au salon, je vais vous présenter trois de mes sœurs.
– Ah bon ? Vous avez des frères et sœurs ?, me suis-je étonnée.
Et une de ses sœurs de répondre, qui nous entendait de l’endroit où elle était assise :
– Il en a vingt madame ! Nous sommes une famille de vingt-et-un enfants !!!!!

 

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s