Jour 508

Maximum 16

Maximum 16.

Nous ne pouvons pas être plus prêts à recevoir pour Noël. J’ai appliqué hier le vernis à ongles avec effet de scintillants, c’est très moyen comme résultat. J’ai frisé mes cheveux avec le fer plat, c’est aussi moyen comme résultat. Je porte du rouge à lèvres et cela fait en sorte que je tache de rouge la bordure de ma tasse en buvant mon café. J’ai horreur de ça. Mais cela n’arrive qu’une fois par année. Toutes mes plantes sont dans mon bureau, comme si nous allions recevoir un régiment d’enfants d’un an qui pourraient s’y blesser, s’y piquer, les faire tomber. Mon mari est sous la douche en ce moment, il va s’habiller tout en noir, comme moi. C’est une fantaisie. J’ai demandé à Emmanuelle si elle voulait se joindre à notre club, elle a décliné, ayant prévu porter du marine. J’ai demandé aux pattes et il est en mesure de se joindre au club pour une moitié seulement, celle des pantalons. Le haut sera blanc.
C’est souvent quand on est le plus à l’ordre, le mieux préparé, que les imprévus se mettent de la partie pour désorganiser ce que l’on a sur-organisé. Les imprévus ici sont la gastro et la grippe qui font passer notre clientèle de 19 à 12. Quand j’ai appris que trois joueurs allaient manquer à l’appel, j’ai ressenti un mini soulagement, en ce sens que notre table est conçue pour recevoir un maximum de 16 convives. Passer de 16 à 12 c’est moins l’fun, mais c’est la vie. Nous avons bien entendu de la nourriture pour 40.
Hier soir après la messe de minuit nous avons réveillonné chez ma belle-maman. Mini réveillonné, en fait, personne n’avait faim, sauf moi, d’autant que ma belle-maman est au nombre des victimes de la grippe. J’avais apporté le pâté de foie que j’ai confectionné il y a quelques semaines. J’ai pu constater qu’il est trop alcoolisé et que les saveurs ne se sont pas amalgamées. On reçoit en bouche le goût de l’alcool, puis celui du foie, puis c’est fini. Alors j’ai eu l’idée de servir ce soir les craquelins salés couverts et de pâté de foie, et de confiture aux petites baies. Je verrai ce soir la réaction du public !
C’est difficile à voir sur la photo ci-dessus, mais mon petit tableau de macaronis apparaît à l’arrière-plan. J’ai installé dans le corridor qui mène à la salle de bains celui sur lequel j’ai travaillé encore hier, le grand format rectangulaire aux serviettes de table et à la moitié d’amphore jaune. Il n’est pas fini.
Apparaît aussi au plein centre de la photo une jarre pleine de mes biscuits aux quatre épices. Ils sont délicieux, je trouve, secs, piquants et croustillants malgré leur ressemblance avec des galettes molles à la mélasse. Nos beignes reposent au frais, mais nous avons aussi sorti du congélateur un contenant bien plein, pour ceux qui les préfèrent à la température de la pièce. Ils sont très cuits, secs et foncés, je ne sais pas si on peut penser qu’ils auront du succès.
C’est un luxe que je puisse m’attarder à ces détails d’une futilité infinie quand on sait que des gens meurent de faim, particulièrement ceux victimes du tsunami en Indonésie. Nous en parlions récemment mon mari et moi. Nous nous demandions pendant encore combien d’années nous allons pouvoir payer nos renouvellements d’assurances qui n’arrêtent pas d’augmenter à cause, semble-t-il, des catastrophes naturelles.
À cet égard, et dans une perspective plus large que les seuls changements climatiques,  j’ai retenu hier après la messe ces paroles d’une dame avec laquelle j’ai échangé quelques mots :
– En ces temps incertains, disait-elle, un peu de spiritualité, ça ne peut que nous faire du bien.

 

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s