Jour 564

EnseigMénager

Écrit par les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame.

L’histoire commence lors d’une visite chez ma belle-maman, au cours de laquelle je lui ai emprunté des livres de recettes, d’anciens livres de recettes, et pas seulement de recettes mais plus largement, et comme on le disait autrefois, d’art ménager.
Pas tellement longtemps après cette visite, nous avons proposé à nos amis voisins de venir souper, c’était hier soir mardi, nous étions six, ou trois couples.
Entre l’emprunt des livres et la tenue du souper, nous sommes allés au chalet. Un matin, vers six heures, mon mari est parti avec sa carabine, pendant que je dormais. Il est revenu quelque deux heures plus tard avec deux perdrix.
Mon mari est un chasseur, de perdrix, d’orignal.
En feuilletant les livres de ma belle-maman, j’ai découvert une recette de fèves au lard auxquelles on ajoute une ou deux perdrix. Je m’en suis inspirée pour notre plat principal qui fut composé de la façon suivante : haricots secs, mélasse verte pas sucrée, moutarde sèche, gras de canard, feuilles de laurier cueillies à même le laurier de notre ami qui était d’ailleurs parmi nos convives, quelques tomates cerises, un peu de cassonade, deux perdrix, du steak d’orignal qui provenait de mon beau-frère car ça fait plus de dix ans que mon mari revient bredouille de la chasse à l’orignal, lorsqu’il s’y rend en Abitibi, des oignons et de l’ail, j’ai oublié de le mentionner au début de mon énumération, beaucoup de poivre, pas de sel, du sriracha, de l’eau. Pourquoi pas de sel ? Parce que j’ai acheté à St-Michel-des-Saints, sans savoir ce que c’était, du roulé de porc à la saumure légère, c’est comme ça que ça s’appelle ou du moins que c’est écrit sur l’emballage. Je me suis dit que ce serait suffisamment salé. Qu’est-ce qu’un tel roulé de porc ? Du jambon, tout simplement.
J’ai fait gonfler les haricots secs dans l’eau, dans la nuit de dimanche à lundi, laissé cuire l’ensemble des ingrédients à la mijoteuse pendant huit heures le lundi. Denauzier, le soir venu, a goûté et confirmé que c’était délicieux.
J’avais aussi, dans la journée de lundi, passé au mélangeur électrique un restant de légumes frais que j’avais fait cuire au chalet dans un bouillon de poulet. Donc, au moment de me coucher, le lundi soir, le potage et le plat principal étaient déjà préparés. Ça ne pouvait pas aller mieux.
J’oubliais. J’avais aussi fait moi-même, en remuant constamment pendant huit minutes, un pouding au tapioca. Re-donc : potage, haricots à la viande sauvage et pouding étaient faits lundi soir.
– Je pourrais préparer une quiche aux épinards, me suis-je dit le mardi matin, qu’on mangerait avec nos doigts en même temps que le potage.
– Et un gâteau parmi ceux proposés dans le cahier de la poudre à pâte Magic.
– Et j’irai en après-midi pour les baguettes, en achat de dernière minute.
Au moment où je faisais référence, dans ma tête, aux baguettes, les fromages étaient déjà dans une assiette à la température de la pièce.

Dégât

Mince !, me suis-je exclamée, en m’éclatant de rire aussitôt.

– J’achèterai aussi de la verdure, ai-je décidé en montant dans ma voiture pour l’achat des baguettes, ça veut dire que je devrai préparer une vinaigrette de retour à la maison.
Toujours est-il que tout cela fut fait, et s’avéra réussi.
Un léger incident, cependant, comme en témoigne la photo ci-contre, fit en sorte qu’il ne fut pas possible de se servir une deuxième portion de haricots.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s