Jour 1 114

Je travaillais à l’instant sur Alicia, directement sur le serveur de mon blogue, quand un problème d’enregistrement du côté de WordPress s’est présenté. Heureusement, je n’ai rien perdu de mon texte, mais du coup je suis allée travailler dans ma copie de sécurité, qui est sauvegardée dans un fichier Word sur le disque dur de mon ordinateur. Cela me fait penser que si je me lance bel et bien dans le projet du recueil, il va falloir que je me fasse aussi des copies de sécurité sur une clef USB. J’ai trouvé au bout de quelques secondes que je m’arrachais les yeux, que les lignes étaient trop tassées les unes sur les autres, dans mon fichier. Alors j’ai formaté le texte pour qu’il passe à du double interligne au lieu d’un interligne et demi, et de même j’ai fait passer les caractères à du 12 points plutôt que du 11. Me voilà avec une Alicia qui fait sept pages et je n’ai même pas encore trouvé la fin !
Il n’est peut-être pas nécessaire, toutefois, que le texte se termine sur une fin en bonne et due forme. J’ai déjà l’idée d’une fin qui ouvrirait le recueil sur la suite des choses en appelant le texte suivant, consacré à un prénom commençant par B et qui pourrait être Brenda si je maintiens des prénoms qui se terminent par la lettre A. Cette fin à laquelle je pense tient en peu de mots :
Alicia demande à Hervé :
– Qu’est-ce qui se passe maintenant ?
Et Hervé répond :
– On attend Brenda.
Or, si je termine mon premier texte de la façon que je viens d’exposer, est-ce à dire que chaque texte va se terminer en appelant le texte suivant ? Ça risque de devenir trop répétitif, trop prévisible.
Brenda demande alors à Hervé :
– Qu’est-ce qu’on fait à partir de maintenant ?
Hervé répond d’une voix presque inaudible :
– On attend Carla, elle devrait arriver d’une minute à l’autre.
J’avoue que c’est quand même intéressant avec les variantes.
De même, si je termine mon premier texte de la façon que je viens d’exposer, ça veut dire que j’abandonne Alicia à son sort et que je commence une nouvelle histoire avec Brenda. C’est ici que j’ai un problème car j’ai installé Alicia dans une situation particulière qui demande peut-être un dénouement. À moins que Brenda ne vienne s’incarner dans Alicia et compléter les actions qui se sont produites dans le court moment que j’ai dépeint de la vie de celle-ci. Si je me lance là-dedans, et pour l’avoir déjà essayé, je vais tomber dans le piège d’une histoire qui se resserre, qui revient aux mêmes points, où on ne saura plus qui parle en fin de compte, Alicia ou Brenda ?, et le lecteur, et moi-même, n’y comprendront plus rien. Donc, je ne me lance pas là-dedans. Et donc, je n’exclus pas la possibilité que les situations particulières dans lesquelles je vais camper mes personnages restent ouvertes, sans dénouement.
Dans un autre ordre d’idées, il s’est produit un petit miracle ce matin. Nous mettons, Denauzier et moi, les accessoires de nos tenues de moto dans les sacoches latérales de celle-ci. Hier, nous nous sommes rendu compte qu’un de mes gants avait disparu. Il s’agit d’une paire de gants d’été perforés de petits trous dans le cuir, qui me font parfaitement et que j’adore. Cela m’a contrariée car je trouve que nous avons tendance, mon mari et moi, par paresse et par négligence, à pitcher, le mot ne saurait être plus juste, nos affaires sans plus de manière, sans y porter attention, sans soin. Mon mari est tellement gentil qu’il a parcouru les derniers endroits où nous sommes allés et… il a retrouvé le gant, intact, dans la cour d’un commerce du village !

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s