Jour 215

undefinedMon mari porte depuis hier au petit doigt de la main droite une grosse chevalière en or de 18 carats. Ça lui donne un style un peu gino. Un aigle en vol, tenant une proie entre les serres de ses puissantes pattes, est gravé sur le chaton. Autrement dit, ce n’est pas la nouvelle chevalière de mon mari qui apparaît ci-contre, mais l’aspect du bijou est très semblable. Je découvre qu’en tant que figure héraldique, le mot s’emploie au féminin. On dira que l’aigle est représentée, avec un e, de face, de profil, etc. Je découvre aussi que l’aigle est un symbole de beauté, de force et de prestige. Plusieurs nations l’utilisent sur leurs blasons, leurs armoiries, leurs sceaux. 
La bague a été offerte à Denauzier par un individu qui se tenait depuis un moment debout à côté de son véhicule dans la cour d’un commerce qui vend de l’essence. D’un commerce situé à côté de nulle part sur la route de l’Abitibi. La voiture de l’homme était immatriculée en Ontario. Ne faisant pas attention plus qu’il faut à cet homme, Denauzier a pris de l’essence, est entré payer, a fait part à la caissière que l’essence n’avait jamais coûté si peu cher, et de fil en aiguille ils ont échangé quelques mots.
La caissière, remarquant alors que l’Ontarien n’avait toujours pas quitté les lieux, s’est impatientée :
– Qu’est-ce qu’il fait encore ici ? a-t-elle dit comme si l’homme avait non pas la peste, mais était porteur du virus de la Covid-19.
Denauzier n’a pas répondu, il est sorti, et malgré lui, ou alors peut-être par curiosité, il s’est dirigé vers l’homme.
– Quelque chose ne va pas ?, a-t-il demandé.
On ne peut imaginer meilleur samaritain qui se rend de lui-même se faire demander quelque chose.
– Ma carte de crédit ne fonctionne plus, a répondu l’homme.
Constatant qu’il s’approchait en ne respectant pas la distanciation physique qui est recommandée depuis que nous vivons autrement, Denauzier s’est mis à marcher en direction de son véhicule.
– Essayez de ne pas vous approcher, a-t-il demandé.
– Je suis vraiment mal pris, a poursuivi l’homme en se dirigeant vers le côté passager du véhicule, tandis que Denauzier se tenait déjà devant la portière du côté conducteur. 
Denauzier a pris le temps de s’asseoir derrière le volant. Il a ensuite baissé la vitre du côté opposé afin de poursuivre la conversation.
– Je dois me rendre à Toronto, a dit l’homme en se baissant légèrement pour voir mon mari. Vous n’avez pas idée à quel point je suis malheureux d’avoir à quêter…
– Un billet de vingt, ça pourrait t’aider ?, a demandé mon mari qui tutoie tout le monde.
– Ce ne sera pas assez, a répondu l’homme, mais je vous serais déjà tellement reconnaissant.
Denauzier a alors mis des gants avant de tendre deux billets de vingt à l’Ontarien.
– Il faut absolument que je vous remercie, a commencé celui-ci.
– Pas nécessaire, a répondu mon mari. En ces temps difficiles, s’il fallait qu’on ne s’aide pas, ce serait catastrophique…
– Non, non, je tiens absolument à vous remercier, a dit l’homme, en lançant sur la banquette sa belle chevalière en or.
– Êtes-vous fou ?, a rétorqué mon mari, mais l’homme était déjà reparti.
Sans plus penser au bijou et sans surtout y toucher, et pensant en outre qu’il s’agissait d’un bijou de toc, mon mari a poursuivi sa route jusqu’à la maison. Il a nettoyé le bijou bien comme il faut avant de l’amener dans la maison, pour découvrir que l’anneau est gravé d’un poinçon de 18K. 
– Porte-la, ai-je suggéré à mon mari, pour honorer la générosité désespérée de cet homme.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s