Jour 1 122

Il y a deux romans pour le prix d'un

Il y a deux romans pour le prix d’un.

Je suis en train de relire Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway. Comme il s’y produit des événements dramatiques qui mettent à l’épreuve mon cœur opéré, je lis en même temps le roman Harlequin que j’ai acheté au Métro d’alimentation l’hiver dernier. Quand ça devient trop intense côté Hemingway, je me plonge Dans la chaleur du bayou, c’est le titre de l’autre roman, pour m’alléger l’esprit, puis je reviens à Hemingway. Ça ne prend que quelques heures, lire le roman de Hemingway, donc je ne pourrai pas poursuivre mon manège bien longtemps. Mais je pourrais l’étirer un peu. Hier soir j’étais invitée à souper chez ma tantinette chérie, à St-Alphonse-Rodriguez. Je lui ai emprunté La grosse femme d’à côté est enceinte. Alors j’ai envie de le commencer et de lire trois livres en même temps. Pour voir. Et pour étirer le manège. Je faisais ça régulièrement quand j’étudiais en littérature à l’Université Laval, mais je faisais ça obligée, tandis que ce serait la première fois, je pense, que je lirais trois livres en même temps pour le plaisir.
Nous sommes aujourd’hui le 1er mai 2016. Le ciel est plutôt grisounet. Denauzier devrait revenir cet après-midi de son week-end entre amis hommes. J’entame en ce 1er mai ma sixième année d’écriture sur mon blogue avec ce texte numéroté 1 122. Je devrais entamer cette sixième année avec le texte 1 100, mais pour un ensemble de raisons je suis 22 textes en retard. J’avais prévu, il y a cinq ans, n’écrire que cinq jours par semaine, du lundi au vendredi. J’essaie d’écrire tous les jours depuis quelques semaines pour venir à bout de mon retard. Comme je ne dispose que des deux jours du week-end pour me rattraper, un retard de 22 textes prend 11 semaines à se résorber, presque trois mois. C’est très long. L’autre manière de m’en sortir serait d’écrire plusieurs textes par jour, mais cela me confronte à mon manque de souffle. Cela me tient aussi assise plus longtemps devant mon ordinateur, or depuis mon acquisition du bidule Fitbit, j’essaie de bouger plus, de marcher dehors plus longtemps, de passer l’aspirateur plus souvent à l’intérieur, autant d’activités qui entrent en contradiction avec la position stationnaire assise à l’ordinateur. Bien entendu ce n’est pas une question de vie ou de mort. Je pourrais accepter de terminer mon défi d’écriture au-delà des dix ans initialement prévus. Mais je suis tête de mule et j’aime bien la rigueur en certains domaines. En prime, je m’oblige ces derniers temps à écrire des textes d’au moins 500 mots. Je n’ai pas respecté cet aspect hier soir car j’étais trop fatiguée.
Je reviens sur Hemingway et ma relecture de ses livres –car j’ai aussi relu Les neiges du Kilimandjaro. J’en parlais d’ailleurs hier avec Bibi qui, elle, aimerait relire Anne Hébert. Relire un roman, surtout s’il y a un important écart entre les deux moments de la lecture, c’est le lire pour la première fois, mais cette première fois est enveloppée d’une petite ouate de confort. On est en terrain connu même si on ne se rappelle de rien.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

2 réponses à Jour 1 122

  1. Jacques Richer dit :

    Est-ce que ça t’aiderait de trainer avec toi, durant le jour, de temps en temps, une petite enregistreuse digitale (genre appareil pour jouer des MP3), pour noter de façon vocale des idées, des sujets, des phrases entières, même des textes complets, dont tu pourrais te servir ensuite pour la rédaction de tes textes?

    J’aime

    • Badouz dit :

      Je ne sais pas. J’essaie de travailler ma mémoire. Quand je désire retenir une idée, à partir de quelque chose que j’ai vu ou pensé, j’essaie d’y aller en utilisant ma mémoire …

      J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s