Jour 1 149

Notre table était située juste à côté du comptoir de service.

Notre table était située juste à côté du comptoir de service.

Puis est arrivé le jour où j’ai reçu un courriel m’informant que le chef d’orchestre conventum m’avait fait membre du comité Alcool bouffe avec quatre autres personnes. Le comité est dirigé par un chef d’équipe. C’est lui qui nous a contactés. Notre première rencontre a eu lieu au Van Houtte du centre-ville, place Bourget. Cette journée-là il neigeait quand même assez, et quand il neige mon mari s’inquiète si j’ai à faire de la route dans ma Soniquette. Alors il m’a proposé, voyant que le temps ne se calmait pas, de venir me conduire dans son véhicule à quatre roues motrices. Il n’était encore que quatorze heures et notre rendez-vous était fixé pour la fin de l’après-midi. Je me suis donc occupée de mes petites affaires, en d’autres mots je suis venue m’asseoir devant mon ordinateur pour écrire mon mot du jour. Comme cela arrive souvent quand j’écris, j’ai complètement oublié l’heure pour me rendre compte, quand j’ai regardé le réveil qui fait un tic tac bien sonore sur mon bureau, qu’il était passé l’heure de s’en aller si je ne voulais pas être en retard ! Nous sommes partis sans trop niaiser et finalement je suis arrivée avec un léger retard mais une personne est arrivée elle aussi en retard, un peu après moi.
– Comment vais-je faire pour reconnaître les visages ?, ai-je demandé à mon mari en cours de route.
Une personne attendait dehors à la porte du Van Houtte quand je suis descendue du véhicule de Denauzier. Je me suis dit que ce devait être une des personnes de notre comité. Je l’ai trouvée courageuse d’attendre dehors, dans le froid et dans la neige. Je l’ai bien impoliment dévisagée, jusqu’à ce qu’il m’apparaisse évident qu’il ne pouvait s’agir d’un membre de notre comité, la personne debout dehors n’ayant pas trente ans. Je lui ai souri en ouvrant la porte et me suis mise à chercher, une fois à l’intérieur, une table où il y aurait plus de deux personnes. Il n’y en avait pas beaucoup, et je ne pouvais pas voir celle qui réunissait les nouveaux collègues car elle me faisait dos. Alors c’est une voix venant de derrière mon dos qui s’est écriée :
– Hey ! Lynda ! Par ici !
Je me suis dirigée vers le groupe en entendant toutes sortes d’exclamations sortir toutes seules de ma bouche :
– Ce n’est pas croyable ! Wow ! Comment allez-vous ? Me reconnaissez-vous ? Incroyable ! Wow ! Suis-je en retard ? Vous avez l’air d’aller bien ! Bonjour ! Etc.
Un mot par rapport à notre chef d’équipe. Il a fait sa première année d’école avec moi, dans la cuisine de Mme Lane. Et il s’en rappelle ! C’est la première chose qu’il m’a dite.
– Nous avions quatre ans et tu te rappelles que nous étions ensemble dans le groupe de Mme Lane ?, ai-je demandé, incrédule.
– Absolument. C’était une espèce de pré-maternelle, a-t-il expliqué à notre petit groupe, à une époque où les pré-maternelles n’existaient pas.
– Comment fais-tu pour t’en rappeler ?, me suis-je exclamée. Je ne me rappelle rien ! Je me rappelle seulement que Mme Lane nous ayant demandé de lui nommer les voyelles de l’alphabet, j’avais répondu un EEEE d’hésitation et elle m’avait félicitée pour ma bonne réponse. Et je me rappelle aussi qu’une journée nous étions arrivés dans sa cuisine en découvrant des casseroles qui traînaient sur le plancher parce que cette journée-là elle voulait nous enseigner qu’il était important de ranger. Et je me rappelle que je pleurais tout le temps !
– Je ne me rappelle pas des casseroles et je ne me rappelle pas que tu pleurais tout le temps !, a répondu notre chef.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s