Jour 1 726

Éparpillé

Éparpillé
Acrylique sur toile
16 X 20 po

1,9, maudite affaire. Je vais devoir me piquer à nouveau le ventre avec du Lovenox. Augmenter la dose de Coumadin pendant deux jours. Retourner à l’hôpital pour un test jeudi matin, en traînant ma boîte à lunch car après le test je vais travailler. Je vais devoir manger moins de légumes verts mais en ai-je mangé tant que ça ? Boire peu d’alcool mais j’en bois assez peu, même si j’ai presque calé une bière hier tellement j’avais soif après avoir pris soin du terrain, à la campagne, à l’approche de l’hiver.
– Comment ça se fait que vous avez tant baissé ?, me demande le cardiologue.
Je le regarde, incapable de répondre. Je me doutais que le cardiologue asiatique aux estlasystoles du mois dernier n’aurait pas dû me donner un rendez-vous si éloigné du précédent. Je pense à ma bière d’hier, à ma soupe au chou, j’en ai mangé trois repas de suite la semaine dernière, mais le chou n’est pas vert tant que ça, dans ma soupe il est tout blanc.
Au début, dans les semaines qui ont suivi mon opération, je pensais que les tests de sang auxquels je me soumettais permettaient de déterminer la concentration de Coumadin dans mon organisme. Ce n’est pas ça pantoute. Le test permet de connaître la vitesse de coagulation du sang. Plus le chiffre est bas, plus le sang coagule vite. Est-ce que le résultat d’aujourd’hui, 1,9, signifie une minute et neuf dixièmes ? Je ne le sais pas. Ce que je sais, en revanche, c’est que plus le sang coagule vite, plus je suis à risque qu’il se forme des caillots dans mon corps qui peuvent bloquer ma valve mécanique garantie cent ans. Ou encore se loger dans les poumons.
En faisant ainsi passer ma contrariété en premier, et mon inquiétude –il me semble que ma valve fonctionne difficilement pendant que j’écris ces lignes–, je n’honore guère l’entrée d’Éparpillé dans le vaste univers d’Internet. Cette toile est une preuve bien concrète que je suis capable de travailler vite, de manière instinctive, guidée par le geste, sans m’appliquer comme une enfant sage à tracer des lignes fines ou une infinité de points, sans réfléchir, sans me demander vers quelle couleur je veux aller. Éparpillé est le résultat d’une impulsion, d’un élan, d’un mouvement non assujetti à une réflexion, à une intention, à une quelconque projection.
Je vais revoir tous mes titres en participes passés car à ce jour il n’y en a aucun qui me convainc. Certains sont même susceptibles de nuire à la compréhension de l’œuvre. Volets bleutés, par exemple, ça ne marche pas. Bleuté signifie légèrement teinté de bleu, alors que les volets que le bleuté qualifie sont d’un bleu très affirmé. Un ami m’a écrit ne pas voir les volets en question, les bleutés ou les cuivrés, aux fenêtres de mes édifices. S’il faut que je leur attribue une couleur qui n’est pas la leur, je serai mal venue de m’étonner qu’en lieu et place des volets, on voit de superbes papillons, admettons.
Dans la même veine, le titre d’aujourd’hui, Éparpillé, signifie selon mon Larousse Répandu de tous côtés, dispersé. Or les masses, les coups de spatule, les taches de cette tentative d’abstraction ont en commun d’être collés les uns sur les autres, de cohabiter sur la même toile, de superficie assez réduite, qui plus est. L’idée de la dispersion évoque au contraire une certaine fluidité, de l’espace, de l’air. Ça respire dans un univers dispersé, alors qu’ici c’est tassé en titi.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée a été publiée dans 2 200 textes en 10 ans. Mettre ce permalien en signet.

4 réponses à Jour 1 726

  1. Bonjour Lynda! J’aime beaucoup tes toiles, surtout celle-ci: Éparpillé. C’est bien toi qui l’a peinte? As-tu par hasard un site avec tes œuvres artistiques autres que l’écriture? 😉 Bravo!

    J’aime

  2. Si j’avais lu ton texte, j’aurais bien vu que c’est bien toi l’auteure de cette magnifique toile. Continues de ne pas être sage et d’y aller avec plus de spontanéité, ça te va très bien! 🙂

    J’aime

  3. Ping : Jour 1 717 | Les productions Badouz

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s