Jour 1 758

Aujourd’hui je vais tellement bien que j’ai même été capable, ce matin, de prendre soin de moi. Je ne suis pas arrivée au travail dans un état qui donne à penser que j’ai passé la nuit sur la corde à linge, comme cela arrive trop souvent depuis un an. Je porte une jolie tenue,  j’ai le regard moins morne et les collègues l’ont remarqué. J’ai dîné avec Oscarine, toujours aussi belle, attentive à mes malheurs tout au long de mon laïus sur l’épisode des pleurs.
Je me demande quelle personne je serais devenue, avoir évolué dans un milieu professionnel qui ne m’aurait pas étouffée. Car ça doit bien exister. Peut-être que j’aurais aimé le monde du travail, que je m’y serais plu au point de ne pas ressentir le besoin de m’épanouir ailleurs, auquel cas je n’aurais peut-être jamais écrit, ni peint. Peut-être même que, comblée par le milieu du travail, je n’aurais pas désiré être mère. Je ne vois pas en quoi ç’aurait été une perte pour l’humanité, que je n’aie ni écrit ni peint. Mais ç’aurait été une lourde perte pour l’humanité qu’Emmanuelle n’ait pas existé.
L’autre jour, tonton s’approche de moi lors d’une fête de famille et me dit ceci :
– Tiens, voilà ma nièce bien-aimée.
Papa était à mes côtés, je me tourne vers lui et lui dis :
– Incroyable ! Tonton m’a appelée sa nièce bien-aimée !
– Tu es bien la seule à ne pas t’en apercevoir, me répond papa sans laisser s’écouler une seconde, comme s’il attendait l’occasion de me glisser cette phrase depuis la nuit des temps.
Je me demande quelle personne je serais devenue, avoir accepté plus volontiers l’amour et l’attention d’autrui. Dans le fond, c’est ça qu’il faut faire en toute chose : accepter plus volontiers. Il faut juste que je trouve la recette pour y arriver, ça aussi ça doit bien exister.
Je me demande comment je vais faire pour rentrer à la maison, il pleut excessivement.

À propos de Badouz

Certains prononcent Badouze, mais je prononce Badou. C'est un surnom qui m'a été donné par un être cher, quand je vivais en France.
Cette entrée, publiée dans 2 200 textes en 10 ans, est marquée , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s