Archives mensuelles : mars 2013

Jour 1 793

Quand je quitte la maison le matin passé mon heure habituelle pour aller travailler, je me fais la réflexion que j’ai des chances de rencontrer Simona. C’est ce qui est arrivé en ce jeudi saint. J’étais presque arrivée au métro … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jour 1 794

En même temps, je peux me montrer insensible et presque brutale, par rapport à la vieillesse, et dire par exemple à papa : – Tu es tellement plissé du visage que les miettes de nourriture restent coincées entre tes rides, … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jour 1 795

Emma, en séjour dans la Vieille Capitale, marche sur la terrasse Dufferin avec papa et belle-maman. Il vente toujours pas mal en hauteur le long du fleuve, mais Emma est bien habillée. Comme je suis mère poule et que j’ai … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Jour 1 796

Papa me donne un avant-goût de ce qui m’attend. – Je te vois avec deux nez et deux paires de lunettes, mais je peux ramasser ce pépin de pomme sur le tapis (brun) sans problème, me dit-il en se penchant … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Laisser un commentaire

Jour 1 797

J’ai l’impression de bien aller. Je rencontre Oscarine hier dans le corridor de mon édifice. Je venais de passer un bon trois heures sans bouger pour terminer un dossier. Je me suis forcée à me lever pour aller me délier … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , | 2 commentaires

Jour 1 798

Aujourd’hui j’ai besoin d’adjuvants. Comme je ne dispose ni de branches de céleri, ni de motte de pain, ni de biscuits secs, je me tourne vers mes alphas. Aux dires de la majorité de mes lecteurs, je me tire dans … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jour 1 799

Le jour de mon audition au Conservatoire de Québec –j’avais 17 ans–, il faisait beau et chaud, c’était peut-être au mois de mai. Pour me délier et me réchauffer les doigts, nous nous sommes arrêtés à une halte routière, le … Lire la suite

Publié dans 2 200 textes en 10 ans | Marqué , , , , , , , , , , , | 1 commentaire